La Chine a réfuté les allégations de dirigeants américains selon lesquelles « ce sont les Etats-Unis qui ont réellement reconstruit la Chine », affirmant au contraire que le développement de tout pays dépend en définitive de lui-même.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lu Kang, a déclaré mercredi lors d'un point de presse que la Chine devait ses énormes progrès en matière de développement à la bonne direction du Parti communiste chinois (PCC) et à la voie du socialisme à la chinoise, aux efforts inlassables du pays pour faire avancer la réforme et l’ouverture ainsi qu’à la diligence et la sagesse du peuple chinois.

L’affirmation des dirigeants américains qui attribue les succès de la Chine à des excédents commerciaux chroniques en faveur de Beijing est logiquement insoutenable, a-t-il avancé.

Plutôt que de poursuivre son développement en vase clos, la Chine a toujours laissé sa porte ouverte pour mener une coopération gagnant-gagnant avec différents pays, a-t-il ajouté.

« En tant que pays avec une population de près de 1,4 milliard d'habitants, il est impossible pour la Chine de compter sur la charité des autres pour son développement. Je crains qu'il n'existe aucun pays disposant de telles capacités pour reconstruire la Chine », a-t-il déclaré.

M. Lu a également indiqué que le déficit commercial américain avec la Chine résultait des avantages comparatifs de la Chine et de la division des facteurs de travail.

Le commerce extérieur de la Chine a toujours été conforme aux principes du marché et mené équitablement. Les Etats-Unis achètent plus qu’ils ne vendent à la Chine et appliquent eux aussi des restrictions auto-imposées sur les exportations de certains produits, ce qui a naturellement entraîné des déficits, a-t-il noté.

« Il est injuste et inapproprié que les Etats-Unis critiquent la Chine pour ces motifs », a poursuivi M. Lu.

Parallèlement, le commerce bilatéral entre la Chine et les Etats-Unis n’est en aucun cas une voie à sens unique qui n’amène des richesses qu’en Chine, a-t-il affirmé, ajoutant que les Etats-Unis bénéficient depuis longtemps de vastes avantages économiques grâce à leur coopération commerciale avec la Chine.

« Personne ne veut faire des affaires destinées à échouer, encore moins pendant 20 ans », a-t-il noté.

La Chine exhorte les Etats-Unis à adopter une bonne mentalité, à respecter les faits, à mettre fin aux accusations sans fondement contre la Chine et à faire davantage d’efforts pour les entreprises et les consommateurs, a ajouté M. Lu.

Selon les estimations publiées l'an dernier par le Conseil des affaires américano-chinois (U.S.-China Business Council), les échanges commerciaux avec la Chine ont permis aux familles américaines moyennes d'économiser jusqu'à 850 dollars en 2015.

Un rapport publié par la Deutsche Bank en juin indiquait que, même si la Chine a bénéficié d’un excédent commercial de 376 milliards de dollars avec les Etats-Unis en 2017, les consommateurs chinois possédaient déjà plus d’iPhone et avaient acheté plus de voitures de General Motors que les consommateurs américains.

« Ces voitures et téléphones sont vendus à la Chine non pas via des exportations américaines, mais via les filiales chinoises de multinationales américaines », indique le rapport.