M. Xi prononce un discours lors de la séance plénière du 4e Forum économique oriental à Vladivostok, en Russie.

Les pays d’Asie du Nord-Est devraient renforcer la confiance mutuelle et préserver la paix et la stabilité régionales alors qu’ils font face à la montée de l’unilatéralisme et du protectionnisme, a indiqué le président chinois.

Notant que la population des six pays d’Asie du Nord-Est (Chine, Corée du Sud, Japon, Mongolie, République populaire démocratique de Corée, et Russie) représente 23% de la population mondiale et que le PIB de la région représente 19% de l’économie mondiale, M. Xi a affirmé qu’une Asie du Nord-Est unie et stable répondrait aux intérêts de tous les pays de la région.

La région dispose de grandes réserves d’énergie et de ressources, d’une capacité de classe mondiale en matière de recherche scientifique et d’une abondance de ressources humaines et de capital, a fait savoir M. Xi. Les six pays de la région sont en mesure de tirer pleinement parti de leurs avantages et de renforcer la coopération dans tous les domaines, a-t-il ajouté.

M. Xi a ainsi appelé les pays d'Asie du Nord-Est à renforcer la synergie de leurs stratégies de développement, notant que la Chine et la Russie avaient déjà obtenu des premiers résultats en reliant l'initiative de « La Ceinture et la Route » à l'Union économique eurasienne.

Les pays d’Asie du Nord-Est devraient s’attacher à renforcer l’interconnectivité transfrontalière, améliorer la facilitation du libre-échange et des investissements, promouvoir les flux de biens, de capitaux et de technologie, et créer ensemble une économie régionale ouverte, a déclaré le président Xi.

La Chine soutient la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII) et le Fonds de la Route de la Soie afin qu’ils puissent jouer un rôle plus important en apportant un soutien financier à la coopération régionale, a indiqué M. Xi.

Lors de son discours, M. Xi a également raconté l'histoire d'un étudiant chinois qui a réalisé son rêve en Russie. Xi Junfei, un étudiant ayant survécu au séisme de Wenchuan en 2008, avait été invité avec plus de 1500 survivants âgés de 9 à 14 ans à se rétablir en Russie.

L’étudiant s’est fixé comme objectif de poursuivre son éducation en Russie, et étudie maintenant à l’Université fédérale d’Extrême-Orient, a fait savoir le président chinois, qualifiant cette expérience d’exemple des échanges amicaux entre les peuples de la région. L'histoire a reçu des applaudissements chaleureux de la part du public.

Lors de la session, le président russe Vladimir Poutine a indiqué que la région de l'Extrême-Orient était la priorité pour le développement de la Russie. Avertissant que le protectionnisme commercial était en hausse, M. Poutine a déclaré que les pays de la région devaient écarter les partis pris politiques, parvenir à une coopération gagnant-gagnant et participer au développement sur la base de la concurrence.