Un total de 580000 personnes ont été évacuées alors que le typhon Maria a touché mercredi le sud-est de la Chine, paralysant les transports ferroviaire et aérien dans plusieurs régions, ont indiqué les autorités.

Le typhon, le huitième de cette année en Chine, a frappé mercredi à 9h du matin le district de Lianjiang, dans la province du Fujian, avec des vents atteignant 151 km/h en son centre. Tous les évacués sont originaires du Fujian et de la province voisine du Zhejiang, selon le siège de l'organisme d’Etat chargé du contrôle des inondations et de la lutte contre la sécheresse.

Maria est le premier typhon de cette année à déclencher une alerte rouge du Centre météorologique national, niveau d’alerte le plus élevé au sein du système à quatre niveaux de la Chine pour les phénomènes météorologiques violents.

A 16h, le typhon avait déjà causé une perte économique directe d'au moins 490 millions de yuans (73,4 millions de dollars).

Des vents violents ont déraciné de nombreux arbres, brisé des bateaux de pêche et bloqué des routes à Lianjiang, un comté spécialisé dans la pêche. Chen Zuliang, membre du bureau de contrôle des inondations du comté, a déclaré que plus de 8000 résidents avaient été évacués de la zone.

Le Fujian avait ordonné mardi matin à tous les bateaux de pêche de retourner au port avant midi et les travailleurs des fermes piscicoles au large des côtes devaient retourner à terre avant 18h.

L'organisme d’Etat chargé du contrôle des inondations et de la lutte contre la sécheresse a également déclaré que le typhon avait apporté des pluies torrentielles dans les deux provinces, avec des précipitations allant jusqu'à 238 millimètres entre 2h et 13h mercredi. Le niveau de la mer à la station de surveillance de Shacheng, dans le Fujian, a atteint 4,4 mètres à 7h20 mercredi, soit le plus haut niveau enregistré depuis 1956. La vitesse des vents au centre du typhon était redescendue à 83 km/h à 13h, a annoncé le siège de l’organisme.

Des centaines de trains en provenance ou à destination du Fujian ont été arrêtés, et 178 vols ont été annulés à l'aéroport international Changle de Fuzhou, selon les autorités de transports.

Les pompiers du Fujian avaient été placés en mode « de préparation au combat » à 8h mardi matin. Etablissant 144 équipes de sauvetage de six membres, ils ont également mobilisé de nombreux matériels et matériaux de secours, dont des bateaux et des gilets de sauvetage, selon le ministère de la Gestion des situations d’urgences.

Le ministère a indiqué que plus de 5800 techniciens spécialisés dans le contrôle des catastrophes géologiques avaient été mobilisés pour faire face aux problèmes causés par Maria.

Le typhon devait entrer mercredi soir dans la province du Jiangxi, s’affaiblissant en une dépression tropicale.

La province du Sichuan a également été touchée mercredi par des pluies torrentielles qui ont fait des victimes.

Trois personnes d'une famille du village de Nianzi, situé dans le comté de Qingchuan, au Sichuan, ont été retrouvées mortes après un glissement de terrain provoqué par la pluie mercredi matin, selon Wang Wei, responsable de l'information du gouvernement du comté de Qingchuan.