Selon les experts, les deux satellites Gaofen récemment lancés par la Chine marquent l’établissement d'un système d'observation sol-air qui réduit la dépendance de la Chine vis-à-vis des données étrangères.

Avec ces récents lancements, la Chine a presque établi un système de données Gaofen avec des résolutions spatiales variables et une large portée, des couvertures spectrales et des périodes de revisite, a indiqué Tong Xudong, directeur du Centre d'observation de la Terre et des données de l’Administration nationale spatiale, au China Youth Daily.

Aucun système d'observation haute résolution sol-air n'était disponible en Chine avant le projet Gaofen. Désormais, les données des satellites Gaofen remplacent les données étrangères, avec un taux d’autosuffisance de 80 %, a noté M. Tong.

Le satellite Gaofen-6 a été lancé le 2 juin. Il est capable d’observer une grande partie de la Terre en haute résolution et est principalement utilisé dans la recherche sur les ressources agricoles et la surveillance des catastrophes naturelles, a rapporté l'agence de presse Xinhua.

Le satellite Gaofen-5 a été lancé le 9 mai. Il surveille la pollution de l’atmosphère, de l'eau et de la surface terrestre, en fournissant les données d'observation les plus complètes de tous les satellites chinois de télédétection, a expliqué au Global Times Li Zhengqiang, chercheur à l'Institut de télédétection et des données terrestres numériques de l'Académie chinoise des sciences à Beijing.

Le Gaofen-5 et le Gaofen-6, comme les précédents satellites de la série, forment une constellation en orbite, ce qui donne à la Chine une vision de plus en plus claire de la Terre, selon Xinhua.

« Grâce aux satellites Gaofen, nous pouvons nous attendre des performances similaires des satellites de surveillance militaire et de télédétection du pays », a déclaré Song Zhongping, expert militaire et commentateur à la télévision, dans une interview accordée lundi au Global Times.

Les satellites militaires sont capables de fournir une alerte précoce en cas de menaces de grandes cibles, y compris de porte-avions, a déclaré M. Song.