La province méridionale chinoise de Hainan a lancé un programme de recrutement pour sa zone et son port pilotes de libre-échange, avec pour objectif d’attirer un million de talents à s’y installer d’ici 2025.

Le Comité provincial du Parti communiste de Chine (PCC) de Hainan a publié les détails de son programme 2018-2025.

Les politiques préférentielles incluent la réduction des seuils pour la résidence locale (ou hukou, l’enregistrement du foyer), le soutien à l’entrepreneuriat et la mise à disposition d’opportunités d’achats immobiliers.

Les personnes ayant des diplômes universitaires, ou ceux ayant des diplômes professionnels de niveau intermédiaire, peuvent faire la demande d’un hukou, qui confère ensuite le droit d’acheter une propriété locale.

Les personnes titulaires d’un master et autres qualifications supérieures seront éligibles pour faire la demande d’un hukou dans n’importe quelle localité de Hainan.

Hainan proposera également une aide pour la scolarisation des enfants, l’emploi du conjoint ou de la conjointe, ainsi que l’assurance médicale urbaine, indique le programme.

Les étudiants étrangers diplômés d’un master ou d’un diplôme supérieur d’une université chinoise sont également invités à monter leur entreprise à Hainan.

Les étrangers ou les personnes originaires de Hong Kong, Macao et Taiwan, qui font une demande de résidence permanente ou d’un visa, seront encouragés par des mesures préférentielles à rester et à travailler à Hainan.

Les universités accueilleront les étudiants étrangers des pays le long des nouvelles Routes de la soie.

« En matière de technologie, il reste toujours un écart dans certains domaines entre nous et les personnes d’autres pays et régions, explique Bai Ming, un chercheur de l’Académie chinoise du Commerce international et de la Coopération économique. Les talents internationaux pourraient permettre de combler cette carence et de contribuer à l’internationalisation de Hainan. »

Cependant, tous les types de talent ne sont pas forcément le bienvenu, souligne Bai

Ming, comme par exemple les spéculateurs immobiliers ou ceux ayant une expertise dans les industries nuisibles à l’environnement fragile de l’île.

L’objectif est qu’un million d’employés s’installent à Hainan d’ici 2025, créant un vivier de talents portant les caractéristiques chinoises et les spécificités de Hainan.