19 passagers ont été tués et 61 blessés après l'accident d'un bus à impériale qui a eu lieu samedi soir près de Tai Po Mei Tsuen, dans les Nouveaux Territoires de Hong Kong. L'accident est considéré comme l'un des plus meurtriers qu'ait connu Hong Kong depuis 2003 au moins. Par ailleurs, 18 des blessés seraient dans un état critique.

C'est vers 18 heures qu'un bus transportant des passagers et bondé depuis l'hippodrome de Sha Tin en direction de Tai Po s'est renversé près de Tai Po Mei Tsuen. Samedi était une journée de courses de chevaux.

Les 61 blessés ont été envoyés dans 12 hôpitaux pour des soins médicaux.

Carrie Lam Cheng Yuet-ngor, chef de l'exécutif de la Région administrative spéciale de Hong Kong, a rendu visite aux blessés à l'hôpital Prince of Wales de Sha Tin samedi soir. Elle était accompagnée du secrétaire en chef de Hong Kong, Matthew Cheung Kin-chung, et de la secrétaire à l'alimentation et à la santé, Sophia Chan Siu-chee. A cette occasion, Mme Lam a offert ses condoléances aux familles des victimes de l'accident.

Une commission indépendante, dirigée par un juge nommé, sera mise en place pour enquêter sur l'incident et aider à assurer la sécurité dans les transports publics, a déclaré Mme Lam aux journalistes présents à l'hôpital. De même, des travailleurs sociaux suivront les besoins de toutes les familles touchées.

De son côté, la compagnie de bus, Kowloon Motor Bus, va demander à sa propre équipe d'enquête de se pencher sur la question et de soumettre un rapport au département des Transports dans le délai d'un mois.

La police a arrêté le chauffeur de bus, âgé d'environ 30 ans, pour conduite dangereuse ayant causé la mort, une infraction criminelle pour laquelle il risque une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 10 ans.