L’Administration du cyberespace de Shanghai a fermé jeudi le site internet en chinois de Marriott pour une semaine après que la chaîne hôtelière a envoyé un questionnaire à ses clients chinois en faisant apparaître des régions chinoises comme le Tibet, Hong Kong, Macao et Taïwan sur une liste séparée de pays.

Jeudi, sur le site internet de Marriott en Chine ne s’affichait qu’un communiqué avec des excuses, priant les visiteurs de réserver par téléphone ou via le site en anglais.

Le régulateur de l’internet de Shanghai a convoqué les responsables de Marriott et a exigé que l’entreprise ferme son site et ses applications en ligne en attendant que l’erreur soit corrigée.

L’Administration du cyberespace de Shanghai a fait savoir que cet incident avait gravement enfreint la loi chinoise et qu’il avait aussi blessé les sentiments des Chinois. Elle a demandé à Marriott de procéder à des transformations d’ensemble sur son site et ses applications, et d’informer rapidement le public du résultat de ses actions.

Les responsables de Marriott ont présenté leurs excuses pour cette erreur, affirmant qu’ils respectaient la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine et qu’ils ne soutenaient pas d’organisations séparatistes. L’hôtel a pris des mesures pour vérifier le contenu de son site et de ses applications, et fait savoir que ce qui devait être corrigé ou retiré l’avait été.

Le Bureau de supervision du marché du district de Huangpu à Shanghai a aussi ouvert une enquête sur cet incident, disant que l’hôtel pouvait être sévèrement sanctionné si les lois chinoises avaient été enfreintes.

L’Administration nationale du tourisme de Chine a aussi demandé à l’Administration municipale du tourisme de Shanghai d’enquêter sur ce cas et appelle tout le secteur hôtelier à vérifier ses sites et ses applications pour s’assurer qu’ils sont en conformité avec la réglementation chinoise.

Les internautes ont aussi fait part de leurs critiques, certains disant qu’ils n’acceptaient pas les excuses de l’hôtel car il s’agit d’une question de souveraineté nationale, et d’autres annonçant qu’ils allaient annuler leurs réservations.

La chaîne Marriott Hotels & Resorts, créée en 1927, est basée aux Etats-Unis et a ouvert 124 établissements en Chine.