La Chine est devenue le 5e plus grand pays bénéficiaire de brevets américains au monde, le nombre de brevets déposés ayant décuplé en moins de dix ans, selon Bloomberg.

Un rapport du bureau de recherche américain IFI Claims Patent Services montre que les inventeurs chinois ont reçu 11 241 brevets américains en 2017, une hausse de 28 % sur un an. Leur nombre représente 3,5 % du total des brevets octroyés par le Bureau américain des brevets et des marques déposées l’an passé.

Les dépôts de brevets chinois concernent principalement le domaine de l’électronique, d’après Don Featherstone, un avocat du cabinet juridique Sterne Kessler basé à Washington, qui a aidé de nombreuses entreprises chinoises à déposer des brevets.

Huawei Technologies est en tête de la liste des entreprises chinoises de l’IFI bénéficiaires de brevets, à la 20ème place avec 1 474 brevets américains.

Selon Bloomberg, les brevets américains offriront aux entreprises chinoises une meilleure protection lorsqu’elles vendront leurs produits sur le marché américain.

L’innovation est une priorité en Chine depuis une décennie. Le Bureau d’Etat de la propriété intellectuelle de Chine a reçu 1,3 million de dépôts de brevets en 2016, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle.