Des enceintes intelligentes à l’Exposition « Lumière de l’Internet » lors de la 4e Conférence mondiale de l’Internet à Wuzhen, province du Zhejiang, attirent des jeunes femmes. [Photo : Zhu Xingxin/China Daily]

La Chine devrait donner un nouvel élan au développement des technologies de l’Internet dans le monde, d’après des experts et des entrepreneurs du secteur qui ont participé à la 4e Conférence mondiale de l’Internet à Wuzhen, dans la province du Zhejiang.

« La Chine offre les possibilités de combler le fossé numérique dans nos pays et montre les façons dont les technologies de l’Internet peuvent nous permettre d’avoir un avantage », a déclaré Thomas Kwesi Quartey, vice-président de l’Union africaine, lors de la cérémonie de clôture de la 4e Conférence mondiale de l’Internet mardi.

La conférence de cette année a porté sur le développement de l’économie numérique pour l’ouverture et les bénéfices partagés et l’établissement d’une communauté d’avenir partagé dans le cyberespace.

« Le rôle de la Chine dans l’économie numérique ne fait plus de doute. Je suis vraiment impressionné par l’ouverture du pays, un rôle que va de plus en plus façonner le siècle », a remarqué Fadi Chehade, coprésident du comité consultatif de la Conférence mondiale de l’Internet.

Silvio Micali, lauréat du prix Turing, estime que les lois et les tribunaux jouent un rôle prépondérant dans la cybersécurité. « Le développement de l’Internet devrait être plus équilibré ; il existe déjà des technologies suffisantes dans certains domaines, mais nous pouvons faire davantage en incluant l’éducation et les soins de santé », a-t-il ajouté.

« La Chine est passée de pays bénéficiaire du développement de l’Internet à celui de contributeur et de leader dans certaines technologies de l’Internet », a noté Ren Xianliang, directeur adjoint de l’Administration du cyberespace de Chine.

« La Chine a déjà obtenu de nombreux résultats dans les technologies de l’information et des communications au cours de l’année écoulée. Certains scientifiques ont réalisé des percées importantes dans le développement de l’informatique quantique », a souligné Wu Hequan, de l’Académie d’ingénierie de Chine. Si la Chine est développée dans certains secteurs comme le commerce en ligne, le pays a encore du retard dans l’utilisation des technologies de l’Internet dans des secteurs comme les soins de santé, a-t-il noté.

Plus de 1 500 scientifiques, entrepreneurs et fonctionnaires de près de 80 pays et régions ont participé à la conférence, selon l’Administration du cyberspace de Chine. « La conférence est devenue la fenêtre permettant de regarder l’avenir du développement de l’Internet et des technologies les plus avancées au monde. Le pays s’efforce de bâtir une plateforme de coopération qui encourage la connectivité, le partage et la gouvernance mutuelle de l’Internet », a fait savoir M. Ren.

« Un grand nombre de thèmes ont été inclus lors de la conférence de cette année, nous offrant de nouvelles perspectives sur des sujets très discutés et d’avant-garde comme l’intelligence artificielle et la réduction ciblée de la pauvreté, qui ont révolutionné et amélioré grandement la vie des gens », a salué Yao Jinbo, fondateur et PDG de 58.com, un opérateur en ligne de premier plan du marché.