13 novembre 2017, Vientiane (Laos) : rencontre du président chinois Xi Jinping et de son homologue laotien Bounnhang Vorachith au cours d’une cérémonie de signature de documents, visant à stimuler la coopération entre les deux pays.

La Chine et le Laos œuvreront ensemble à la construction des nouvelles Routes de la soie et renforceront la coopération dans de nombreux domaines.

Le président chinois et son homologue laotien Bounnhang Vorachith ont participé à la signature de seize documents pour renforcer la collaboration dans des domaines tels que la finance, le commerce, les infrastructures et les échanges interpersonnels.

Xi Jinping a reçu un accueil enthousiaste à Vientiane, la capitale du Laos. Il s’agit de sa première visite d’Etat dans ce pays depuis son accession au pouvoir en mars 2013 et son élection au poste de secrétaire général du XVIIIe Comité central du PCC à la fin 2012. Le mois dernier, Xi Jinping fut réélu secrétaire général du XIXe Comité central du PCC.

M. Bounnhang est également secrétaire général du Parti révolutionnaire populaire lao (PRPL).

Pour accueillir Xi Jinping et sa délégation, de grands portraits des deux présidents avaient été accrochés à l’entrée de l’aéroport ; les drapeaux nationaux de la Chine et du Laos avaient été placés le long des routes jusqu’à l’hôtel ; et dans les rues, de jeunes Laotiens agitaient les drapeaux des deux pays.

Avant de s’entretenir avec le président chinois, M. Bounnhang avait organisé pour lui une grande cérémonie de bienvenue au Palais présidentiel.

Au cours de son discours d’ouverture pour cette rencontre, Xi Jinping a exprimé sa gratitude pour l’accueil chaleureux du Laos, déclarant avoir été touché par l’enthousiasme du peuple laotien dès sa sortie de l’avion.

Xi Jinping a également remercié le PRPL et M. Bounnhang pour le message de félicitations adressé au succès du XIXe Congrès national du PCC, ainsi qu’à la réélection de Xi Jinping en tant que secrétaire général du Comité central du PCC.

Au cours de leurs discussions, les deux dirigeants se sont accordés pour construire, sur la base d’une confiance mutuelle, une communauté de destin entre la Chine et le Laos, qui coïncide avec les intérêts fondamentaux et les aspirations communes des deux pays.

Les deux partis se sont également entendus sur le maintien de la tradition d’échanges de haut niveau, la multiplication des échanges de Parti à Parti, et le renforcement de la coopération dans la diplomatie, la défense nationale et l’application des lois.

Les deux pays sont parvenus à un accord sur le rapprochement de l’initiative chinoise des nouvelles Routes de la soie et la stratégie du Laos de passer d’un pays enclavé à un pays fortement connecté.

Ils se sont également accordés sur la réalisation par des efforts conjoints de projets majeurs, comme le corridor économique Chine-Laos et le projet ferroviaire sino-laotien.

« La Chine et le Laos sont tous deux des pays socialistes dirigés par des partis communistes. Ce sont de très bons voisins, amis, camarades et partenaires », a indiqué Xi Jinping dans une déclaration écrite, lors de son arrivée à l’aéroport de Vientiane.

Depuis que les deux pays ont établi des relations diplomatiques il y a 56 ans, leurs relations amicales ont résisté à l’épreuve des changements dans la situation internationale.

Leur partenariat stratégique global n’a pas seulement apporté des bénéfices concrets à leurs populations, mais aussi contribué à la paix et à la stabilité régionale et mondiale.

De son côté, M. Bounnhang a souligné l’importance de la visite de Xi Jinping, indiquant que cette visite historique avait une grande importance pour le développement économique et social du Laos.

Il a par ailleurs félicité le président chinois pour sa réélection en tant que secrétaire général du Comité central du PCC. Notant qu’il s’agissait de sa première visite d’Etat au Laos, il a ajouté que cela démontrait l’importance du développement du partenariat stratégique global sino-laotien pour la Chine.

La visite de M. Xi Jinping apportera des opportunités pour le développement des relations entre la Chine et le Laos, a indiqué M. Bounnhang.

En mai 2016, peu après son élection à la présidence du Laos en avril de la même année, celui-ci avait réalisé une visite d’Etat en Chine, au cours de laquelle il avait rencontré Xi Jinping. Les deux dirigeants s’étaient alors accordés sur un grand nombre de projets de coopération.