(Crédits photos : Zhao Lisha/China.org.cn)

L'Exposition de la coopération Chine-Afrique dans la capacité industrielle, organisée par le Conseil chinois pour le développement du commerce international (CCPIT), aura lieu du 13 au 16 décembre à Nairobi, au Kenya, a indiqué Chen Zhou, vice-président du CCPIT, lors d’une conférence de presse tenue le 13 novembre à Beijing.

C’est la première fois que ce genre d’exposition est organisé en Afrique, et le travail préparatoire est presque achevé, selon M. Chen. « Au total, 56 entreprises chinoises participeront à l'exposition pour présenter des technologies et des produits de haute qualité dans les domaines de la construction ferroviaire et routière, des infrastructures, des télécommunications, des équipements, de la fabrication et de l’agroalimentaire », a-t-il indiqué.

« L'exposition offrira une nouvelle plateforme aux entreprises chinoises et africaines pour mener une communication à grande échelle et approfondir la coopération, ainsi qu’encourager davantage d'entreprises chinoises à entrer en Afrique pour accélérer son processus d'industrialisation et apporter des bénéfices aux peuples africains », a déclaré M. Chen. « Alors que l'Afrique est riche en ressources naturelles et humaines et qu'elle se trouve au départ de son industrialisation, la Chine dispose de la technologie, de l'équipement, des talents et des fonds qui peuvent aider l'Afrique à arriver à un développement autonome et durable ».

Michael D. M. Kinyanjui, ambassadeur du Kenya en Chine, a déclaré que l'exposition visait à attirer les délégués locaux et régionaux de plus de 30 pays africains. « Nous pensons que l'exposition donnera un nouvel élan à la collaboration actuelle sino-africaine dans le commerce et les investissements, ainsi qu’à la coopération dans l'industrialisation », a-t-il indiqué.

Au premier semestre de cette année, les deux parties ont vu leur volume d'échanges atteindre 85,3 milliards de dollars, soit une augmentation de 19% en glissement annuel. Les investissements directs non financiers des entreprises chinoises en Afrique ont atteint 1,6 milliard de dollars, soit une augmentation de 22% par rapport à l’an dernier.

Le Fonds de développement Chine-Afrique, un fonds d'investissement géré par la Banque de développement de Chine, a autorisé depuis sa création en 2007 4,5 milliards de dollars d'investissements dans 91 projets dans 36 pays africains, selon Zhou Chao, vice-président du fonds.

« Avec des secteurs d'investissement allant de la capacité industrielle et des infrastructures à l'énergie et à l'agriculture, ces projets devraient générer plus de 20 milliards de dollars d'investissements auprès des entreprises chinoises une fois finalisés », a indiqué M. Zhou.

Chen Zhou, vice-président du CCPIT (Crédits photos : Zhao Lisha/China.org.cn)

Michael D.M. Kinyanjui, ambassadeur du Kenya en Chine (Crédits photos : Zhao Lisha/China.org.cn)

Zhou Chao, vice-président du Fonds de développement Chine-Afrique (Crédits photos : Zhao Lisha/China.org.cn)