Des ouvriers travaillent sur une ligne de production de véhicules motorisés dans une usine de Qinzhou, dans la région autonome du Guangxi. [Photo fournie au China Daily]

La Chine va lancer une série de zones pilotes pour faire avancer la stratégie Made in China 2025, a indiqué mercredi le Premier ministre chinois, Li Keqiang, lors d'une réunion exécutive du Conseil des affaires d'Etat.

Ces zones de démonstration, conçues pour être les terrains d'essai de l'innovation politique et institutionnelle, devraient se développer pour devenir des pôles industriels et le nouveau moteur de la croissance du pays, selon une déclaration publiée sur le site internet du Conseil des affaires d'Etat.

Mercredi, douze villes avaient reçu l'approbation du ministère de l'Industrie et des technologies de l'information pour construire ces zones pilotes. Certaines d'entre elles furent désignées au niveau national, bénéficiant ainsi de mesures favorables notamment dans leur financement.

Le Conseil des affaires d'Etat a également promis de réduire les charges des entreprises et de réduire leurs coûts annuels de 120 milliards de yuans (15,7 milliards d'euros) par la réduction des coûts logistiques et des frais de service.

La stratégie Made in China 2025 a montré des progrès significatifs dans la mise à niveau de l'économie nationale au cours des deux dernières années. Le C919, premier avion de ligne conçu par la Chine, a par exemple réalisé son vol inaugural à Shanghai un peu plus tôt ce mois-ci.

La production intelligente sera l'objectif prioritaire et la Chine accélérera les innovations dans les systèmes de télédétection et de contrôle, de même que dans les logiciels industriels.

La stratégie, combinée à l'initiative Internet Plus et à un entrepreneuriat de masse, soutiendra la modernisation de la production nationale vers une production intelligente, écologique et orientée vers les services.