Ce jeu morbide est dans le viseur de la police, qui appelle la population à lui transmettre toute information sur les enfants y jouant.

La police de la municipalité de Chongqing, ainsi que des provinces du Sichuan et du Guangdong, met en garde les parents, pour qu'ils empêchent leurs enfants de jouer au « défi de la baleine bleue » (blue whale challenge).

Selon le Bureau de la sécurité publique de Chongqing, un petit nombre d'enfants ont été repérés participant à ce jeu poussant au suicide, qui opère par le biais des réseaux sociaux.

La police et l'administration du cyberespace poursuivront toute personne organisant, incitant ou attirant d'autres personnes à jouer à ce jeu, a indiqué mercredi une source du Bureau, ayant demandé à rester anonyme.

Des sanctions sévères seront prises pour ceux qui provoquent des « conséquences graves ».

Le Bureau de la sécurité publique du xian de Nanjiang a déclaré mardi, qu'elle avait appréhendé un suspect nommé Liu, suspecté d'avoir invité ses « amis » sur les réseaux sociaux à jouer au défi de la baleine bleue.

Un lanceur d'alarme avait dénoncé la semaine dernière que le jeu faisait l'objet de promotion dans un cercle d'amis sur le réseau QQ. Trois heures plus tard, la police avait arrêté Liu.

Le Bureau a demandé à la population de dénoncer toute personne faisant la promotion de ce jeu.

Le Bureau de la sécurité publique du xian de Mazhang, à Zhanjiang dans le Guangdong, a déclaré mardi, qu'il avait arrêté un garçon de 17 ans suspecté de répandre l'extrémisme.

Un étudiant identifié sous le nom de Xue est accusé d'avoir téléchargé des photos montrant comment réaliser un motif de baleine sur son bras avec un couteau et de les avoir mises en ligne pour son cercle d'amis sur QQ. Il est également accusé d'avoir répandu une rumeur, selon laquelle onze de ses amis auraient fini le jeu. Il voulait éveiller l'intérêt de ses amis et les garder dans son cercle, ont indiqué les autorités.

Ce jeu du suicide, nommé d'après la façon dont les baleines s'échouent pour mourir, fut inventé par Philipp Budeikin, un étudiant russe de 21 ans en psychologie. Budeikin a commencé à répandre ce jeu en 2013 et fut arrêté en Russie en octobre.

Le joueur s'inscrit par l'intermédiaire d'un réseau social et doit accepter de suivre une série d'instructions proposées par un « administrateur » sur une durée de 50 jours.

L'administrateur assigne des tâches que le joueur doit accomplir pour « progresser ». Celles-ci incluent de se lever à 4h20 tous les matins, de regarder des films d'horreur pendant une journée entière, ou encore de réaliser une baleine sur son bras avec un couteau.

Le « défi » final est de se suicider au 50e jour.

Les joueurs de ce jeu sont généralement des enfants âgés entre 10 et 14 ans. Le défi de la baleine bleue est considéré comme étant responsable de plus de 130 suicides en Russie. Selon la police chinoise, il s'est propagé aux Etats-Unis, en Italie, en Europe de l'Est et dans certaines parties des provinces chinoises de l'Anhui et du Yunnan.