Gao Yajun (2e à droite) lors d'un séminaire sur l'allaitement maternel, avec le Dr. Jack Newman (centre).

Le 10 mai 1990, le ministère chinois de la Santé a décidé de faire du 20 mai la Journée nationale de l'allaitement maternel, date à laquelle sont organisées chaque année des activités d'éducation et de consultations en la matière afin de sensibiliser davantage le public à l'allaitement maternel. Notre journaliste a récemment interviewé Mme Gao Yajun, médecin spécialiste en chirurgie mammaire au Centre de protection maternelle et infantile du district de Haidian, à Beijing, pour écouter son opinion et ses propositions sur l'allaitement maternel.

Le lait maternel est très important pour la protection des bébés

« Le lait maternel contient de très riches substances nutritives », affirme Mme Gao. « Les nourrissons obtiennent tout ce dont ils ont besoin pour leur nutrition dans le lait maternel, qui leur fournit également des substances immunitaires. Un bébé atteint d'une maladie peut passer ses microbes à sa mère au cours de l'allaitement, ce qui permet à la maman d'avoir des anticorps et de les transférer à son bébé à travers son lait. Ainsi, le bébé peut se procurer des matières immunitaires en provenance du corps de sa maman et se remettre rapidement. En outre, les contacts intimes entre le nourrisson et la maman au cours de l'allaitement contribuent à jeter une base favorable aux liens sentimentaux entre eux, ce qui jouera un rôle primordial pour la santé mentale de l'enfant. Par conséquent, l'OMS et l'American Academy of Pediatrics conseillent un allaitement maternel respectivement pendant plus de deux ans et au moins un an».

L'allaitement maternel exige tout un savoir-faire

A propos des conseils à donner aux mamans en période de lactation, Mme Gao avoue : « Certes, l'allaitement maternel a l'air simple et tout naturel, mais il exige tout un savoir-faire. Je conseille aux jeunes mamans de lire des livres en la matière ou de consulter des sites web faisant autorité, tels que les sites de La Leche League International et du Centre Women & Breastfeeding de Shanghai, pour obtenir des informations scientifiques qui les aideront à débuter l'allaitement maternel avec détermination et à surmonter les difficultés, sans oublier de corriger les fausses idées qui peuvent véhiculées par des membres de leurs familles et la société ».

Par ailleurs, Gao Yajun conseille aux femmes de faire une visite médicale générale avant la grossesse, surtout pour faire examiner leurs glandes mammaires afin d'éliminer une éventuelle tumeur du sein et évaluer la vitesse de croissance des nodosités mammaires. Elle déconseille aux jeunes mamans de donner du lait en poudre aux nouveau-nés, à moins que les médecins ne prescrivent une ordonnance après avoir fait une évaluation des bébés.

Mme Gao ne ménage aucun effort pour généraliser l'allaitement maternel

En tant que médecin spécialiste de la chirurgie mammaire, Gao Yajun a déployé de grands efforts pour généraliser l'allaitement maternel. « Les zones d'erreur sont trop nombreuses à ce sujet ! Il est faux, par exemple, de donner trop tôt du lait en poudre aux nourrissons de peur qu'ils aient faim, sous prétexte d'une insuffisance de lait produit par les accouchées. Le moyen idéal, ce serait de laisser les bébés sucer les seins de leurs mamans le plus possible pour stimuler la sécrétion du lait. En général on est d'avis que les mamans en période de lactation ne peuvent plus allaiter leurs enfants si elles ont pris certains médicaments. Mais en réalité, elles peuvent se faire aider par des médecins pour choisir des médicaments sûrs, et cela peut éviter l'entrée de substances nuisibles dans le lait ».

Mme Gao offre des conseils médicaux aux accouchées en période de lactation pendant ses heures de travail, et prend part activement pendant ses heures libres à des activités d'utilité publique visant à faire connaître et généraliser l'allaitement maternel. Elle a plusieurs fois participé aux rencontres organisées par La Leche League International, occasion pour elle de vulgariser l'allaitement maternel auprès des personnels médicaux et des femmes en période de lactation, de répondre à leurs questions et d'offrir une assistance médicale et psychologique aux jeunes mamans. « C'est un grand honneur pour moi d'apporter ma part de contribution afin de généraliser l'allaitement maternel », déclare Gao Yajun.

Par Yang Shaomin, journaliste pour China.org.cn

致力于推广母乳喂养的医生——高雅军

(中国网5月17日讯 记者杨少旻)1990年5月10日中国卫生部决定,将每年的5月20日作为全国母乳喂养宣传日,广泛开展宣传、咨询活动,以强化人们母乳喂养意识。近日,中国网记者采访了海淀区妇幼保健院乳腺科医生高雅军,高医生就母乳喂养问题给出了自己的观点和建议。

母乳给予孩子的不仅仅是营养还有重要的保护作用

在谈到母乳喂养的好处时,高雅军说:“母乳中包含丰富的营养物质,在新生儿时期,婴儿的营养全部来自母乳。在半岁左右添加辅食之后,虽然其他食物逐渐成为婴儿营养的主要来源,但是母乳仍然能够提供免疫物质。尤其是当婴儿生病时,他(她)的病菌可以在哺乳期间传递给妈妈,让妈妈在体内产生抗体,再通过乳汁传递给孩子,这样孩子就可以得到来自母体的免疫物质,他(她)的疾病可以很快痊愈。此外,在母乳喂养过程中,孩子与妈妈之间的亲密接触有助于建立良好的母子情感基础,对孩子形成健康的心理起着至关重要的作用。因此,世界卫生组织建议母乳喂养到宝宝2岁以上,美国儿科协会建议至少喂到1岁以后。”

母乳喂养是自然而简单的事情但同样需要相关知识储备

在谈及对哺乳期女性有哪些建议时,高雅军说:“虽然哺乳是件自然而简单的事情,但仍需要充分的知识储备,建议浏览一些权威网站或阅读相关书籍,比如通过国际母乳会、上海育人母乳喂养促进中心的网站来获取科学的知识,才能够做到内心坚定,面对困难的时候坚持母乳喂养,纠正来自家人、社会的不科学哺乳理念,做到科学哺乳。”

另外,高雅军建议在孕前完成系统的身体检查,尤其是乳腺方面,排除乳腺肿瘤并评估乳腺结节的生长速度。此外,在新生儿出生后,不要轻易地添加奶粉,除非持有医生对新生儿身体状况评估之后开具的处方。

解疑释惑不遗余力推广母乳喂养

作为一名乳腺科医生,高雅军在推广母乳喂养上付出了巨大的努力,在谈及目前国内在母乳喂养上存在哪些误区时,她笑道:“误区太多了!例如大家普遍担心分娩之后妈妈的奶量不足导致孩子挨饿,于是过早添加奶粉,这是不对的。最理想的方式应该是让孩子尽量多地吸吮妈妈的乳房,刺激乳汁的分泌。其次是大家普遍认为,哺乳期的女性如果使用了某些药物之后就不能继续哺乳了,而实际上可以让医生帮助选择哺乳期的安全用药,不会有危害物质进入到乳汁内。”

高雅军不仅在工作中为哺乳期的女性提供医学上的指导,工作之余她还积极参与到传播、推广母乳喂养的公益事业中。她多次参加国际母乳会的聚会,为医护人员、哺乳期女性讲解哺乳知识,解答她们在这一过程中遇到的问题,给予妈妈们一些医学上和心理上的指导。高雅军说:“能够为推广母乳喂养尽自己的一份力,是一件非常开心、荣幸的事情。”