La Chine reprendra les voyages de groupe à l'étranger à destination d'un certain nombre de pays sélectionnés au début du mois prochain, a annoncé le ministère de la Culture et du Tourisme, qui a précisé dans un avis publié le 20 janvier sur son site Internet qu'un programme pilote entrera en vigueur le 6 février pour permettre aux agences de voyages d'ouvrir des voyages de groupe à l'étranger pour les citoyens chinois vers 20 pays, à savoir la Thaïlande, l’Indonésie, le Cambodge, les Maldives, le Sri Lanka, les Philippines, la Malaisie, Singapour, le Laos, les Émirats arabes unis, l’Égypte, le Kenya, l’Afrique du Sud, la Russie, la Suisse, la Hongrie, la Nouvelle-Zélande, Fidji, Cuba et l’Argentine.

Par ailleurs, a indiqué l'avis, les agences de voyages seront également autorisées à proposer des forfaits vol et hôtel aux touristes à partir de la même date.

La décision, a souligné le ministère, a été prise à la demande du groupe des affaires étrangères du mécanisme conjoint de prévention et de contrôle du Conseil des affaires d’Etat (le gouvernement chinois), le principal groupe de travail du pays sur la réponse au COVID-19, et s’est basée sur des considérations relatives aux mesures de contrôle du COVID-19 et au développement socio-économique.

Selon l’avis, les organisateurs de voyages devront respecter strictement les mesures officielles de lutte contre le COVID-19 en Chine comme à l'étranger. Les touristes seront quant à eux invités à s'assurer qu'ils ne sont pas infectés par la maladie hautement contagieuse avant d'embarquer sur les vols, à faire attention à leur propre sécurité et à leur santé et à suivre les règles locales de lutte contre le COVID-19 pendant leur voyage, et à se conformer aux exigences de prévention de l’épidémie après leur retour dans leur ville d’origine.

Sur la plate-forme de réseautage social chinoise Sina Weibo, de nombreux micro-blogueurs ont déclaré dans des commentaires sur les nouvelles qu'ils étaient impatients de voyager à l'étranger. Un utilisateur nommé Elegance of Snow Lotus a ainsi écrit : « Je vais voyager à travers le monde », tandis qu'un autre se faisant appeler Bryant Manbahun a déclaré : « J'ai sorti mon passeport de la boîte ».

La Commission nationale de la santé a annoncé le 26 décembre que la Chine supprimerait l'exigence de quarantaine pour les arrivées internationales à partir du 8 janvier, suivant la rétrogradation de la gestion du COVID-19 de la classe A à la classe B.

Les données de Trip.com, une importante plate-forme touristique en Chine, ont montré qu'une demi-heure seulement après la publication de l'annonce, le volume de recherche de billets d'avion à l'étranger et d'hôtels à l'étranger a atteint un sommet en trois ans sur le moteur de recherche de l'entreprise.

Selon les données du ministère de la Culture et du Tourisme, en 2019, les Chinois avaient effectué 155 millions de voyages à l'étranger,.