Un nouveau mécanisme doit permettre de maintenir les prix du charbon dans une fourchette raisonnable

La Chine travaille sur un mécanisme pour stabiliser sur le long terme les prix du charbon et enrayer la flambée des prix actuelle, a indiqué mardi la haute autorité de régulation du pays.

La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) a fait savoir qu’elle étudiait la question des coûts raisonnables, des profits normaux et des changements du marché dans le secteur du charbon, afin de trouver un mécanisme de tarification sur un prix de base plus un prix flottant, permettant de maintenir les prix du charbon dans une fourchette raisonnable sur le long terme.

Celui-ci permettra d’assurer que le mécanisme de tarification cadre bien avec le mécanisme de tarification orienté sur le marché récemment annoncé pour l’électricité produite à partir du charbon. Il permettra également de lutter contre les comportements qui ne se conforment pas rigoureusement avec le mécanisme de tarification orienté sur le marché, a fait savoir la CNDR sur son compte officiel WeChat.

D’après la CNDR, davantage d’efforts vont être mis en œuvre pour renforcer les réglementations, ramener le marché du charbon vers des opérations rationnelles et promouvoir le développement durable et sain des secteurs du charbon et de l’électricité.

Un rapport publié récemment par l’Association nationale du charbon de Chine indique que la consommation de la Chine en charbon a augmenté rapidement au cours des 3 premiers trimestres, du fait de nombreux facteurs comme la relance soutenue et stable de l’économie après le Covid-19, ainsi qu’une forte demande saisonnière.

D’après le rapport, l’approvisionnement en charbon montre d’ores et déjà des signes de reprise grâce aux efforts du secteur pour assurer la stabilité de l’approvisionnement et des prix.

Le conglomérat de l’énergie China Energy Corporation (CHN Energy) a annoncé qu’il ferait tout son possible pour assurer un approvisionnement en charbon suffisant dans le pays, avec l’ensemble de ses mines de charbon tournant à plein régime.

L’entreprise a réalisé une production de 410 millions de tonnes de charbon au cours des 9 premiers mois de l’année, soit une croissance de près de 5 % en glissement annuel. Les ventes de charbon ont augmenté de plus de 9 % en glissement annuel, tandis que la production des centrales thermiques a surpassé les 690 milliards de kilowattheures, soit près de 18 % de croissance en glissement annuel, a annoncé Wang Jingang, le porte-parole de CHN Energy.

L’entreprise a fourni 437 millions de tonnes de charbon par le biais d’accords à long terme au cours de la période allant de janvier à septembre. Les mines de charbon dont elle a la charge ont également renforcé la production, à la suite de l’annonce faite ce mois-ci par la CNDR, enjoignant aux mines de charbon de renforcer la productivité et d’augmenter la production.

Au cours de la semaine écoulée, la CNDR a annoncé une série de mesures, dont la lutte contre le stockage excessif et la collusion sur le marché, afin de stimuler l’approvisionnement en charbon et de contenir la flambée des prix.

Tao Jin, le directeur adjoint du Centre de recherche macroéconomique de l’Institut des finances Suning, estime que les récentes mesures gouvernementales pour enrayer la hausse des prix du charbon permettront de calmer la flambée du marché et de ramener les prix dans une fourchette raisonnable, après avoir atteint un niveau record.

« Les mesures du gouvernement pour stimuler la production dans un contexte de pénurie d’électricité, ainsi que la répression des activités illégales comme le gonflement des prix, permettront de stimuler les attentes du marché et de stabiliser les prix sur le court terme », souligne-t-il.

Zhou Maohua, un analyste de la China Everbright Bank, note que la situation énergétique tendue du pays devrait progressivement se relâcher grâce aux mesures efficaces du gouvernement pour stabiliser à la fois l’approvisionnement et les prix. Selon lui, les prix actuellement élevés du charbon devraient tôt ou tard retrouver un « niveau normal ».

Les données de la CNDR montrent que la production journalière moyenne de charbon a augmenté récemment de plus de 1,2 million de tonnes par rapport au mois de septembre.

Depuis le 5 octobre, l’approvisionnement en charbon dans les principales centrales du pays a dépassé leur consommation pendant 20 jours consécutifs.

Dimanche dernier, les stocks de charbon dans les principales centrales du pays ont atteint les 95,69 millions de tonnes, en hausse de 17 millions de tonnes par rapport à la fin septembre et correspondant à environ 17 jours de consommation.

L’Association nationale du charbon a indiqué que l’approvisionnement en charbon continuerait d’augmenter au cours de l’hiver et du printemps à venir, et les prix devraient progressivement revenir à la normale.