img0

Le personnel d'un centre de contrôle et de prévention des maladies à Qinhuangdao, dans la province du Hebei (nord), prélève des échantillons sur des produits de la chaîne du froid dans un entrepôt pharmaceutique. Le COVID-19 a été trouvé sur les emballages d'un nombre croissant de produits de la chaîne du froid. Photo: cnsphoto

Beijing a signalé un résultat de test de coronavirus faiblement positif dans des échantillons mixtes de porc et de fruits importés provenant d’un magasin du district de Xicheng, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires locales. Une réponse d'urgence a été immédiatement lancée, et toutes les personnes ainsi que tous les échantillons environnementaux associés ont renvoyé des résultats de COVID-19 négatifs.

Les échantillons testés positifs comprennent un morceau de porc, du longane, du fruit du dragon, de l'orange et du kiwi, tous importés de l'étranger, indique le dernier avis de l'autorité sanitaire du district de Xicheng.

Le district a immédiatement lancé une réponse d'urgence et mené des analyses en laboratoire, une enquête épidémiologique, un échantillonnage ainsi que des tests sur les éléments pertinents et l'environnement, un contrôle du personnel et une désinfection de l'environnement.

Plusieurs lots d'échantillons de fruits et de viande ont depuis été collectés, ainsi que des échantillons de l'environnement du magasin et du personnel concerné. Tous ces échantillons ont obtenu des résultats de test négatifs.

Les produits de porc en question, qui n’avaient pas encore été vendus, ont été retirés des rayons et le magasin a été temporairement fermé, selon l'avis.

Des experts estiment que le risque de propagation de l'épidémie par les produits est relativement faible.

Parallèlement, le centre de prévention et de contrôle des maladies (CDC) de Xicheng a exhorté tous les résidents qui ont acheté les fruits concernés à se signaler dans leurs communautés résidentielles dès que possible.