« Hong Kong doit comprendre la planification globale du pays entier, trouver sa place dans celle-ci et mieux s’ajuster dans le développement national, tout en aiguisant ses avantages », a déclaré lundi Carrie Lam, la cheffe de l’Exécutif de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong. Le développement futur de Hong Kong sera certainement radieux et son avantage le plus important est le principe « Un pays, deux systèmes », a-t-elle souligné lors d’une interview conjointe avec plusieurs médias.

Au cours de ces dernières années, le développement économique n’a pas été une question économique, mais plutôt une question politique, a-t-elle fait remarquer.

« Désormais, nous repartons sur de bonnes bases », a-t-elle estimé, citant l’adoption de la Loi sur la sécurité nationale à Hong Kong, les améliorations du système électoral de Hong Kong, le 14e Plan quinquennal (2021-2025) pour le développement socioéconomique national et le plan publié récemment pour le développement de la zone de coopération Shenzhen-Hong Kong à Qianhai.

« Nous sommes confiants dans la capacité de Hong Kong à mieux s’intégrer dans le développement global à venir du pays », a-t-elle résumé.

Le plan quinquennal comporte un chapitre exposant les stratégies pour soutenir Hong Kong dans l’amélioration de son statut en tant que pôle financier, logistique et commercial, le renforcement de ses activités commerciales en yuans offshore, sa gestion du patrimoine et des risques, son développement en tant que centre juridique et de résolution des litiges, mais aussi son orientation vers des services haut de gamme et à forte valeur ajoutée.

Carrie Lam a notamment souligné les forces financières de Hong Kong: « Nous ne craignons aucune calomnie. [...] Nous devons constater qu’un grand nombre d’institutions financières étrangères ont toute confiance dans Hong Kong [et] décidé d’augmenter leur présence à Hong Kong. »

Le plan quinquennal encourage également Hong Kong à développer l’aviation, l’innovation, les technologies, les opérations en matière de propriété intellectuelle, ainsi que les échanges culturels et artistiques internationaux.

Afin d’aligner les stratégies de Hong Kong avec le développement national, Carrie Lam pense que la RAS doit adopter une perspective à long terme.

Alors que l’administration du gouvernement de la RAS était autrefois entravée par des obstructions malintentionnées au sein du Conseil législatif, les améliorations apportées cette année par les autorités centrales au système électoral hongkongais vont rendre cet organe législatif plus rationnel, équilibré et représentatif, a-t-elle indiqué.

D’après elle, le gouvernement de la RAS doit penser aux 10 à 20 prochaines années lorsqu’il planifie le développement de Hong Kong.

La RAS renouvellera bientôt son Conseil législatif et son gouvernement dans un nouveau mandat, mais Carrie Lam a expliqué ne pas s’inquiéter de la continuité politique, notant que les mesures qui bénéficient aux Hongkongais seront définitivement mis en œuvre à chaque mandat gouvernemental.

Carrie Lam a également mis en exergue les opportunités du développement de la région de la Grande baie Guangdong-Hong Kong-Macao, accueillant notamment de façon favorable le nouveau plan pour Qianhai et le lancement récent du programme de gestion transfrontalière du patrimoine dans la région de la Grande baie.

« La coopération avec Shenzhen permet à Hong Kong d’avoir un avenir radieux dans le développement des technologies et de l’innovation. Le plan de Qianhai, qui comporte une plus grande ouverture pour les services de Hong Kong, apporte également à la RAS des opportunités majeures », a noté la cheffe de l’Exécutif hongkongais.

« La relation de jumelage entre Hong Kong et Shenzhen est unique et continuera de se développer avec le temps », a-t-elle ajouté.

Afin de tirer parti des opportunités, Carrie Lam a appelé à multiplier les efforts pour améliorer les infrastructures de transport, l’alignement des politiques et les mécanismes de coopération entre Hong Kong et Shenzhen, ainsi qu’à renforcer l’identité nationale des résidents hongkongais.

« Cette expansion de Qianhai permettra de rallier l’unité des compatriotes de Hong Kong et de stimuler le patriotisme », a-t-elle souligné.