img0

18 août 2020 : vue aérienne du port de Hengqin dans la province méridionale chinoise de Guangdong, face à Macao. [Crédit photo : Xinhua]

La planification de la nouvelle Zone de coopération de Hengqin est un défi et une opportunité pour Macao, car il n’existe aucun précédent à suivre dans la création de ce qui n’est « pas qu’une simple zone de développement », a souligné dimanche Ho Iat-seng, le chef de l’Exécutif de la Région administrative spéciale (RAS) de Macao.

Dans une interview avec la China Central Television (CCTV), Ho Iat-seng a fait savoir qu’il avait nommé des fonctionnaires jeunes, capables et familiers des affaires de la partie continentale de la Chine, afin de parvenir à un développement institutionnel et politique de qualité dans la nouvelle zone de coopération approfondie Guangdong-Macao.

Le 5 septembre, le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil des affaires d’Etat ont publié le plan général pour l’édification de la zone de coopération à Hengqin.

Cette zone de 106 km2, située dans la partie méridionale de Zhuhai dans la province de Guangdong en face de Macao, est trois fois plus grande que Macao. Elle vise à compenser le manque de ressources terrestres de Macao et à créer des conditions favorables pour le développement diversifié et industriel de la RAS.

D’après ce plan, la zone servira de nouvelle plateforme permettant à Macao de diversifier son économie et de fournir à ses habitants une nouvelle zone pour vivre et travailler. Il s’agira également d’une zone soutenant le plan national d’édification de la région de la Grande baie Guangdong-Hong Kong-Macao.

Ho Iat-seng a indiqué que la mise en œuvre du plan pour Hengqin serait supervisée de façon innovante par le gouverneur de la province de Guangdong et le chef de l’Exécutif de la RAS de Macao. Cela permettra d’instaurer un nouveau modèle de développement propice non seulement au développement de cette zone de coopération, mais également à l’approfondissement de la réforme et de l’ouverture.

Le gouvernement de la RAS de Macao a soumis aux autorités centrales ses plans pour établir des agences exécutives et de gestion à Hengqin, notamment en assignant à la branche exécutive ses équipes d’élite de services publics.

Afin de créer des conditions favorables aux développements industriels diversifiés de Macao, la zone de coopération va bénéficier de mesures favorables au cours des prochaines années, comme l’exemption des marges des impôts sur les revenus, la réduction et la disparition progressive des charges pour les appels téléphoniques longue distance et les connexions internet transfrontalières entre les deux endroits, la facilitation de entrées et sorties de Heqin pour les véhicules enregistrés à Macao et l’édification conjointe de centres médicaux régionaux par le Guangdong et Macao.

La recherche et développement scientifique et technologique, ainsi que la production manufacturière de pointe seront développées dans la zone, aux côtés de la médecine traditionnelle chinoise et d’autres secteurs traditionnels de Macao, comme le tourisme, la culture, les congrès et les expositions.

Ho Iat-seng a noté que la zone de coopération continuerait de promouvoir l’interconnectivité des infrastructures, afin de les rendre graduellement compatibles avec les systèmes publics, de santé et de sécurité sociale de Macao.