Le système chinois de navigation par satellite Beidou, le BDS-3, peut fournir jusqu’à sept services différents à ses utilisateurs, a déclaré un haut représentant lors d’une conférence de presse mercredi.

Le réseau de constellations du BDS-3 est composé de 55 satellites déployés à trois hauteurs orbitales différentes, un mégaprojet qui représente plus de deux décennies de travail.

« Depuis sa mise en service officielle en juillet 2020, BDS-3 fonctionne de manière stable et ses performances fournissent un service de premier rang », a déclaré Chen Gucang, directeur adjoint du Bureau chinois de la navigation par satellite.

Outre les services de navigation, de positionnement et de synchronisation standard, le système offre également des services de communication par messages courts mondiaux et régionaux, de recherche et de sauvetage internationaux, de positionnement ponctuel précis, d’augmentation par satellite et d’augmentation au sol, a précisé M. Chen.

Trois satellites géostationnaires sont déployés avec des fonctions de diffusion de signaux PPP (Precise Point Positioning), permettant une précision en temps réel de 20 centimètres à l’horizontale et de 35 centimètres à la verticale, a-t-il précisé.

Grâce à l’extension de la couverture du système national d’augmentation BDS-3, le BDS-3 a atteint une précision de positionnement de l’ordre du millimètre avec post-traitement dans tout le pays, a-t-il ajouté.

En outre, des transpondeurs de recherche et de sauvetage sont installés sur six satellites en orbite terrestre moyenne, fournissant ainsi une aide aux utilisateurs commerciaux et civils internationaux.

En ce qui concerne les services SMS mondiaux et régionaux, M. Chen a indiqué que des essais pour le service SMS mondial sont en cours. Des smartphones équipés de fonctions SMS régionales intégrées pourraient être mis en service d’ici la fin de l’année 2021.

La Chine continuera de promouvoir le développement et l’utilisation du BDS-3 à l’échelle internationale, a noté M. Chen.