Le président a rencontré des scientifiques impliqués dans le développement du programme lunaire Chang'e 5

Le président chinois Xi Jinping a encouragé lundi les travailleurs de l'industrie spatiale chinoise à atteindre des succès dans les futures explorations lunaires du pays et à mener des expéditions interplanétaires avec une approche méthodique.

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a exhorté les travailleurs de l'industrie spatiale à profiter du système unique de mobilisation des ressources de la Chine – qui se caractérise par sa capacité à mobiliser toutes les ressources disponibles pour surmonter les difficultés et atteindre ses objectifs – lorsqu'ils élaborent des plans ou mettent en œuvre des programmes spatiaux.

Il leur a également demandé de promouvoir davantage l'innovation et la croissance dans les secteurs des sciences, des technologies et des applications spatiales du pays, ainsi que de renforcer la coopération internationale afin de contribuer davantage au bien-être de l'humanité.

Le président a tenu ces propos lundi matin alors qu'il visitait une exposition au palais de l’Assemblée du Peuple, à Beijing, portant sur la mission lunaire Chang'e 5, l'aventure spatiale la plus sophistiquée et la plus difficile menée par la Chine, qui a permis de ramener les premiers échantillons lunaires du monde en plus de 40 ans.

M. Xi a écouté un rapport présenté par Zhang Kejian, directeur de l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA), sur les échantillons lunaires, les développements de projets, les découvertes scientifiques, la coopération internationale et les projets futurs. Il a également pu voir un échantillon de sol lunaire obtenu par la mission Chang'e 5.

Xi Jinping a qualifié le succès de Chang'e 5 de dernière réalisation du système national de mobilisation des ressources ainsi que de jalon important dans le développement du pays en tant que puissance spatiale de classe mondiale.

Avant de visiter l'exposition, le président a rencontré des représentants des responsables, planificateurs, scientifiques, ingénieurs et techniciens qui ont travaillé sur Chang'e 5.

Le Premier ministre Li Keqiang et d'autres hauts dirigeants ont également pris part aux deux événements.

La mission robotique Chang'e 5, qui est l'événement le plus important dans les efforts spatiaux de la Chine et aussi l'une des activités spatiales les plus notables au monde, a été lancée le 24 novembre au Centre de lancement spatial de Wenchang, situé dans la province de Hainan (sud). Elle s’est posé avec succès sur la Lune le 1er décembre, devenant le troisième engin spatial du monde à se poser sur la surface lunaire depuis le milieu des années 1970 après ses deux prédécesseurs Chang'e 3 et 4.

Cette mission historique a ramené 1731 grammes de sol et de roches lunaires sur Terre le 17 décembre, réalisant un succès historique environ 44 ans après le retour des dernières substances lunaires de la Lune.

La mission de 23 jours était le premier voyage spatial de la Chine ayant récupéré des échantillons lunaires, et a fait de la Chine le troisième pays à réaliser cet exploit, après les États-Unis et l'ex-Union soviétique.

Les échantillons ont été livrés par l'administration spatiale aux Observatoires astronomiques nationaux fin décembre.

L'orbiteur de Chang'e 5 vole maintenant vers le point de Lagrange 1 (L1), qui est situé entre la Terre et le Soleil et est une position idéale pour surveiller les activités solaires, afin de mener des opérations scientifiques prolongées.