Les distributeurs automatiques de certaines stations de métro de Shanghai acceptent désormais le renminbi numérique, dans le cadre des scénarios d'application hors ligne pour la monnaie numérique qui sont promus à travers la ville.

En tant que liens essentiels dans l'utilisation pilote de la monnaie numérique, des scénarios d'application hors ligne pour le renminbi numérique ont été testés dans diverses situations, y compris dans les magasins et les hôpitaux de la ville, ont rapporté des médias.

Les utilisateurs peuvent payer via des applications sur smartphones ou via cartes bancaires dans des établissements qui acceptent les fonctions de paiement en monnaie numérique ou les portefeuilles numériques.

Pour le moment, seuls les clients qui y ont été invités peuvent essayer la monnaie numérique. Les banques ont émis des « enveloppes rouges » de renminbi numérique à certains utilisateurs lors d'un test avant les vacances de la fête du Printemps.

Un employé d'un petit magasin vendant des cous de canard à Shanghai a déclaré aux médias que le processus d'utilisation du renminbi numérique était très similaire à celui d'Alipay et WeChat, ajoutant qu'il était « très fluide ».

Une banque a envoyé des « enveloppes rouges » d'une valeur de 30 yuans (4,65 dollars) chacune à des clients dans le cadre d'un test. Il n'y avait aucune entreprise de grande envergure parmi les participants au test.

En tant que premier institut pilote pour le renminbi numérique, l'hôpital Tong Ren affilié à l'École de médecine de l'Université Jiaotong de Shanghai a lancé un canal de paiement pour monnaie numérique début janvier, et l’ensemble des 2000 membres du personnel médical de l'hôpital peuvent payer leurs repas via une carte bancaire qui stocke le renminbi numérique, a rapporté Xinhua.

Un initié d'un hôpital local a déclaré lundi au Global Times que le renminbi numérique devrait être testé dans d'autres scénarios dans les hôpitaux, tels que pour l'enregistrement auprès de l'hôpital et le paiement des traitements médicaux et des médicaments.

Le renminbi numérique est une nouvelle monnaie expérimentale émise et gérée par la Banque populaire de Chine (BPC, banque centrale). Son développement et son application permettront de répondre à la demande d'une monnaie légale dans l'économie numérique ainsi que d'améliorer la commodité et la sécurité des paiements de détail.

Avant Shanghai, des essais de monnaie numérique / paiement électronique (DCEP, pour Digital Currency/Electronic Payment) développés par la BPC ont été déployés dans diverses villes chinoises, notamment Beijing, Suzhou dans la province du Jiangsu (est) et Shenzhen dans la province du Guangdong (sud).

Par rapport aux billets de banque, le renminbi numérique est davantage traçable et contrôlable, bénéficiant ainsi à la lutte contre le blanchiment d'argent, le financement du terrorisme, l'évasion fiscale et la corruption, a affirmé Li Feng, professeur à l'Académie chinoise de recherche financière de l'Université Jiaotong de Shanghai.

Le test de scénarios hors ligne à Shanghai se poursuivra jusqu'à la fin du mois de février, selon divers médias.