L'armée chinoise a annoncé samedi qu'elle allait créer un nouveau type de système d'entraînement qui améliorera la formation militaire à tous les égards, renforcera la capacité de gagner des guerres et fera de l'armée chinoise une armée de classe mondiale.

Le nouveau système d'entraînement militaire visera à garantir que les exercices de l'Armée populaire de libération (APL) soient identiques à de véritables guerres, afin de faire face à l’évolution rapide des situations mondiales et aux menaces extérieures, ont déclaré dimanche des analystes militaires chinois.

Cette décision sur la promotion d'un nouveau type de système d'entraînement militaire, publiée par la Commission militaire centrale (CMC), a été approuvée par le président chinois Xi Jinping, qui est également président de la CMC, a rapporté samedi l'agence de presse Xinhua.

La décision a appelé à davantage d’efforts pour accélérer la mise en place du système d’entraînement, pour améliorer la formation militaire à tous les égards et pour renforcer la capacité de gagner des guerres, afin de faire de l'APL une force armée de classe mondiale, a indiqué Xinhua.

Elle a également souligné le besoin de promouvoir une formation axée sur le combat, d'explorer de nouveaux paradigmes d'entraînement, et d’améliorer la gestion des opérations d'entraînement ainsi que des conditions de soutien, a rapporté Xinhua.

Un rapport plus détaillé, publié samedi par le quotidien de l’armée PLA Daily, a expliqué que la décision exhortait l'armée chinoise à s'entraîner comme si les exercices étaient de vraies guerres, à multiplier les exercices conjoints, à améliorer la formation grâce aux technologies, à renforcer le soutien des talents et à suivre des modèles et des lois pour une meilleure formation et remporter des guerres.

Selon l’article du PLA Daily, la formation intensive non seulement des soldats mais aussi des commandants ainsi que la création d'environnements de champ de bataille réalistes feront partie des priorités.

Song Zhongping, un expert militaire et commentateur de télévision chinois, a déclaré dimanche au Global Times que par rapport aux systèmes d'entraînement précédents appliqués par l'APL, le nouveau système met davantage l'accent sur le couplage de l'entraînement avec le combat réel, dans la mesure où les deux doivent être très identique.

Le nouveau système nécessite également de nouvelles méthodes, comprenant le déploiement d'équipement d'entraînement et des moyens de le soutenir, pour que les exercices ressemblent davantage à de vraies guerres, a indiqué M. Song.

Contrairement à l'armée américaine, qui a opéré dans le monde entier et a été constamment impliquée dans des batailles – conservant ainsi tout son tranchant et son efficacité –, la Chine n'a pas mené de vraie guerre depuis des décennies. La formation militaire est donc l'un des rares moyens de perfectionner ses capacités de combat, et c'est pourquoi une formation de haute qualité est très importante pour l'armée chinoise, a déclaré dimanche un autre expert militaire chinois au Global Times sous couvert d'anonymat.

Le nouveau système d’entraînement militaire vise à éliminer les mauvaises pratiques qui se sont accumulées pendant une période de paix prolongée afin de rendre l'armée plus prête à s'engager dans des guerres, « même si ce n’est pas ce que la Chine désire », a affirmé l'expert anonyme.

« La Chine fait face à des situations mondiales en évolution rapide, et en particulier à des menaces en constante augmentation autour de la Chine, dont celles des puissants États-Unis », a avancé M. Song, affirmant que cela avait forcé l'APL à renforcer sa capacité à mener de véritables guerres.

Les États-Unis ont envoyé des navires de guerre en mer de Chine méridionale et dans le détroit de Taïwan, ainsi que des avions de combat près des zones côtières de la Chine pour une reconnaissance rapprochée, ce que des analystes chinois ont qualifié « d’actions visant à contenir la Chine ».

« La Chine vise essentiellement à achever la modernisation de sa défense nationale et de ses forces armées d'ici 2035, et à pleinement transformer les forces armées du peuple en une armée de classe mondiale d'ici le milieu du XXIe siècle », avait déclaré M. Xi lors de la séance d'ouverture du 19e Congrès national du Parti communiste chinois en octobre 2017, selon Xinhua.

Le nouveau système d’entraînement fait également partie des efforts déployés pour atteindre cet objectif, ont indiqué des analystes.