Des mesures politiques ciblées mises en place cette année devraient stimuler la dynamique économique à long terme

Le renforcement de la durabilité et de la résilience du développement national face à un contexte d'incertitudes prolongées sera un objectif clé des politiques économiques chinoises cette année, ont déclaré des responsables et des experts.

Cette année, des mesures politiques ciblées pour stimuler l'innovation, renforcer la consommation et approfondir l'ouverture de haut niveau devraient stimuler la dynamique économique à long terme du pays, tandis qu'un soutien macroéconomique modéré s'attaquera davantage aux pertes économiques liées au COVID-19 et laissera une marge de manœuvre politique pour les pires scénarios, ont-ils indiqué.

Ces propos interviennent alors que le président chinois Xi Jinping a appelé lundi à mettre en œuvre à un rythme plus rapide le nouveau paradigme de développement à double circulation du pays, dans lequel le marché intérieur est le pilier principal et où les marchés nationaux et étrangers se renforcent mutuellement.

Ce n'est qu'en améliorant la circulation intérieure que la Chine pourra résister aux changements rapides sur la scène internationale, a affirmé M. Xi, exhortant le pays à toujours être prêt à faire face à des situations encore plus complexes et difficiles.

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a tenu ces propos lors de l'ouverture d'une session d'étude à l'École du Parti du Comité central du PCC, à laquelle ont participé des responsable de niveau provincial et ministériel.

L'appel du président Xi à renforcer la prise de conscience des dangers potentiels a été repris par le gouverneur de la banque centrale et le ministre des Finances.

S'engageant à maintenir la continuité des politiques et à soutenir davantage la reprise économique, ils ont également souligné la nécessité d'éviter d'aller trop loin et d'assurer la durabilité des politiques.

La Banque populaire de Chine (banque centrale) accordera cette année la priorité à la stabilité de la politique monétaire et « maintiendra la durabilité de la marge de manœuvre pour la politique monétaire conventionnelle », a déclaré Yi Gang, gouverneur de la banque centrale, dans une interview avec l'agence de presse Xinhua publiée vendredi.

Le ministre des Finances Liu Kun a affirmé dans une autre interview avec Xinhua que le pays maintiendrait les dépenses du gouvernement à des niveaux raisonnables cette année et ménagerait une marge de manœuvre pour tout nouveau défi potentiel.

Des experts ont noté qu'il serait souhaitable que Beijing cherche à maintenir la durabilité de sa politique alors que des incertitudes majeures persistent, telles que le risque d'une résurgence de la pandémie, la montée du mouvement antimondialisation et les problèmes structurels nationaux.

Le pays devrait normaliser sa politique macroéconomique de manière progressive et prudente en 2021, avec seulement un léger ralentissement de la croissance du crédit et un objectif de déficit budgétaire d'environ 3% du PIB, contre plus de 3,6% l'année dernière, ont indiqué des économistes du Groupe Nomura dans une note.

Tout en réduisant les mesures de relance à grande échelle, les autorités monétaires et fiscales renforceront cette année le soutien ciblé aux secteurs clés, tels que l'innovation technologique, les petites entreprises, le développement vert et l’amélioration du niveau de vie de la population, selon des responsables.

D’autres autorités économiques ont également fait de la promotion de l'innovation technologique une tâche clé pour 2021, car le renforcement de l'autosuffisance en matière d'innovation est au cœur du paradigme de développement à « double circulation ».

Le pays travaillera dur pour stabiliser l'économie en 2021, redoublant d'efforts pour favoriser un développement axé sur l'innovation et pour promouvoir la transformation et la modernisation industrielles, a déclaré la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), le principal régulateur économique du pays, lors de sa réunion annuelle en décembre.

« Alors que l'économie chinoise rebondit malgré la pandémie de COVID-19, le pays se concentre sur l'amélioration et la mise à niveau de ses infrastructures en matière de technologies de l'information », a souligné Lily Ma, directrice générale des activités en Chine pour la société américaine de logiciels de cloud computing Nutanix.

Nutanix voit de nouvelles opportunités commerciales émerger de la demande croissante du pays en matière de transformation numérique, a noté Mme Ma. « Nous avons confiance dans le marché chinois et allons dépenser davantage de ressources et d'argent pour y développer nos activités. »

De plus en plus d'opportunités se présenteront aux entreprises étrangères alors que le pays s'efforcera d'élargir la demande intérieure pour contrer les incertitudes externes et continuera d'ouvrir son marché en 2021, ont avancé des experts.

Wang Wentao, le nouveau ministre chinois du Commerce, a déclaré que le pays utilisera pleinement les ressources des marchés national et international pour faire progresser le développement coordonné de la demande intérieure et extérieure. M. Wang a tenu ces propos le 26 décembre lors de la réunion de travail annuelle du ministère.

Le ministère du Commerce travaillera encore plus dur cette année pour renforcer davantage la mise à niveau de la consommation, stimuler de nouveaux types de consommation ainsi que stabiliser le commerce extérieur et les investissements, selon un communiqué publié après la réunion.

Wang Tao, une économiste en chef pour la Chine à la banque d'investissement mondiale UBS, a affirmé qu’alors que la Chine s'intègre davantage à l'économie mondiale, son vaste marché intérieur en croissance rapide attirera davantage d'entreprises étrangères pour investir dans le pays.

On estime que le nombre de personnes en Chine avec un revenu annuel disponible personnel supérieur à 10000 dollars devrait plus que doubler pour atteindre environ 680 millions de personnes d'ici 2030, a-t-elle déclaré.

Avec des mesures politiques visant à libérer l'énorme demande intérieure du pays, l'économie chinoise devrait rebondir rapidement en 2021 avec la consommation en tant que principal moteur de la reprise économique, selon un nouveau rapport publié par un groupe de réflexion chinois.

Le Centre des sciences prévisionnelles de l'Académie chinoise des sciences a estimé que le taux de croissance du PIB chinois atteindra 8,5% en 2021 et que le taux de croissance nominal de la consommation atteindra de 10,7 à 11,7%.