Le 11 janvier, le vice-Premier ministre chinois Han Zheng a participé au One Planet Summit par vidéoconférence et a prononcé un discours lors de l’événement.

Selon Han Zheng, qui est également membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), tous les pays partagent un même destin. Il n’existe qu’une seule Terre dans l’univers, et tous les êtres humains font partie de la même famille. Afin d’assurer un développement durable pour l’humanité, nous avons besoin d’une Terre où l’homme et la nature vivent ensemble de manière harmonieuse, d’une Terre saine et belle, et d’une Terre ouverte et inclusive.

Cette année, la 15e Conférence des parties à la Convention sur la biodiversité se tiendra à Kunming, en Chine. Cette conférence adoptera le « Cadre mondial de la biodiversité après 2020 », et devrait établir un plan pour la protection de la biodiversité d’ici 10 ans. Des efforts conjoints et des actions rapides seront nécessaires pour assurer la mise en œuvre des résultats positifs de la conférence. Nous devons entamer un nouveau voyage pour la gouvernance mondiale de la biodiversité et promouvoir la construction d’une « communauté des habitants de la Terre ».

Premièrement, il faut choisir la voie de la coopération et des rapports gagnant-gagnant, renforcer les échanges et réduire les différends (marcher l’un vers l’autre) pour accélérer le processus de négociation du cadre.

Deuxièmement, il faut prendre un chemin qui est à la fois ambitieux et pragmatique, puis étudier et fixer l’objectif des actions après 2020 pour qu’il soit raisonnable et réalisable.

Troisièmement, il faut prendre le chemin du développement commun, renforcer les efforts de mobilisation des ressources ainsi que la garantie de l’application de l’accord, et améliorer efficacement la capacité de mise en œuvre des pays en développement.

Selon M. Han, sous la direction de la « Pensée de Xi Jinping sur la civilisation écologique », la Chine a réalisé des progrès considérables dans le domaine de la protection de l’environnement écologique. Avec la définition d’une ligne rouge à ne pas franchir concernant la protection écologique, la construction du système des parcs nationaux et la mise en œuvre de grands projets sur la protection de la biodiversité, la Chine a grandement amélioré son environnement écologique terrestre et marin. Nous allons continuer à améliorer l’environnement et construire une belle Chine conformément aux exigences d’un développement de haute qualité.

Conjointement initié par l’ONU, la Banque mondiale et la France en 2017, le One Planet Summit est une réunion sur les changements climatiques et la gouvernance de l’environnement. Le thème principal de cette année est la « protection de la biodiversité ».