Le paradigme de développement à « double circulation » est la clé du 14e Plan quinquennal, selon le président

Le président chinois Xi Jinping a évoqué lundi l'importance de mettre en œuvre la nouvelle philosophie de développement du pays et de faire progresser le nouveau paradigme de développement à « double circulation » dans la nouvelle phase de développement du pays afin d'assurer un bon départ pour le 14e Plan quinquennal (2021-25).

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a tenu ces propos lors de l'ouverture d'une session d'étude à l'École du Parti du Comité central du PCC, à laquelle ont participé des responsables de niveau provincial et ministériel.

M. Xi a appelé à assurer un bon départ pour l’édification intégrale d'un pays socialiste moderne, ajoutant que les trois prochaines décennies représenteront une nouvelle phase de développement au cours de laquelle le peuple chinois réalisera une transformation formidable, passant d’un statut cherchant à « se lever et à devenir riche » à un statut cherchant à « devenir fort » sous la direction du Parti.

Pour faire face aux opportunités et aux défis sans précédent auxquels la Chine sera confrontée au cours de cette nouvelle phase, M. Xi a exhorté l'ensemble du Parti à rester modeste et prudent et à déployer tous les efforts possibles pour atteindre avec persévérance les objectifs fixés.

« Le monde subit de profonds changements jamais vus depuis un siècle, mais l’époque et la situation sont en notre faveur », a avancé le dirigeant chinois.

Il a souligné l'importance de suivre la philosophie centrée sur les personnes afin de mettre en œuvre de manière complète, précise et globale la nouvelle philosophie de développement du pays. La philosophie de développement basée sur la construction d'un pays socialiste moderne n'est correcte que lorsqu'elle insiste sur le fait que le développement doit être pour le peuple, s'appuyer sur le peuple et être partagé par le peuple, a ajouté M. Xi.

Il a également exhorté à davantage d’efforts visant à réduire les écarts interrégionaux, urbains-ruraux et de revenus dans le développement afin que les gens aient un fort sentiment d'épanouissement, de bonheur et de sécurité et atteignent ainsi une prospérité partagée pour tous.

Alors que la Chine se trouve déjà à un nouveau point de départ historique, la nouvelle philosophie de développement devrait être mise en œuvre de manière plus précise avec des mesures ciblées et pragmatiques afin de résoudre sérieusement les déséquilibres et les insuffisances de développement et arriver à un développement de haute qualité, a-t-il poursuivi.

Compte tenu de l'évolution de la principale contradiction à laquelle la société chinoise est confrontée ainsi que du changement de la structure du pouvoir mondial, M. Xi a également mis en avant l'importance de devenir davantage conscient des dangers potentiels, en gardant à l'esprit les pires scénarios et en se préparant à faire face à une situation plus difficile.

Il a souligné la nécessité d'« oser lutter avec des stratégies et des méthodes appropriées ».

Qualifiant d’essentielle une circulation économique fluide afin de favoriser le nouveau paradigme de développement – dans lequel le marché intérieur est le pilier principal et les marchés intérieur et extérieur se complètent –, M. Xi a appelé à des efforts pour approfondir la réforme structurelle de l'offre, promouvoir l'innovation indépendante, accroître la demande intérieure et s'ouvrir davantage au monde extérieur.

M. Xi a également plaidé pour le renforcement de la direction générale du Parti afin de parvenir à la modernisation socialiste et a appelé à des efforts continus pour faire progresser la modernisation du système et de la capacité de gouvernance du Parti.