Le président Xi Jinping a réitéré le 19 novembre l'engagement de la Chine à s'ouvrir et a déclaré que le nouveau paradigme de développement que le pays s'efforce de construire pour une croissance de haute qualité créera plus d'opportunités pour lui et d'autres pays afin de rechercher un développement commun pour des bénéfices partagés.

Dans son discours liminaire prononcé à l’occasion des dialogues des PDG de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) par liaison vidéo depuis Beijing, le chef de l’Etat chinois a également appelé la communauté internationale à agir dans un esprit de partenariat pour vaincre la pandémie de COVID-19 et promouvoir la reprise de l'économie mondiale.

Dans le monde d'aujourd'hui où la mondialisation économique est devenue une tendance irréversible, a-t-il souligné, aucun pays ne peut se développer en gardant ses portes fermées, réaffirmant que la politique fondamentale d'ouverture de la Chine « ne changera à aucun moment ».

Notant que libérer le potentiel du marché chinois créera une plus grande demande, Xi Jinping a déclaré que cela créera également de vastes opportunités commerciales pour d'autres pays, ainsi qu'un élan plus fort pour maintenir la croissance stable de l'économie mondiale.

« La Chine réduira encore les droits et les coûts de transaction institués par le gouvernement, et elle ouvrira un certain nombre de zones de démonstration pour la promotion créative du commerce d'importation afin d'augmenter les importations de biens et services de qualité », a annoncé le président chinois, qui a également souligné l'importance de la construction d'une économie mondiale ouverte et assuré que la Chine améliorera son système de gestion des investissements étrangers sur la base du traitement national avant établissement et des listes négatives.

« Les droits et intérêts légitimes des investisseurs étrangers seront protégés », a déclaré Xi Jinping, qui a noté que « La Chine ouvrira le secteur des services d'une manière bien planifiée et favorisera un environnement commercial de classe mondiale orienté vers le marché, soutenu par un cadre juridique solide ».

Dans le même temps, a-t-il ajouté, la Chine continuera à soutenir fermement le système commercial multilatéral, à s'impliquer plus activement dans la réforme du système de gouvernance économique mondiale et à jouer son rôle pour rendre ce système plus juste et plus équitable.

Xi Jinping a souligné l'engagement de la Chine à poursuivre une coopération « La Ceinture et la Route » de haute qualité avec ses partenaires, et a promis de faire de l’initiative « La Ceinture et la Route » « un modèle de coopération, de santé, de reprise et de croissance et d'approfondir la coopération sur le développement vert ».

Dans son discours, le président chinois a également expliqué le nouveau paradigme de développement -avec le marché intérieur comme pilier et les marchés nationaux et internationaux se renforçant mutuellement- qui sera une priorité stratégique dans le nouveau plan de développement de la Chine pour les cinq prochaines années et au-delà.

Selon Xi Jinping, le nouveau paradigme de développement est une décision stratégique que la Chine a prise sur la base du stade actuel et des conditions de développement dont elle jouit et en tenant pleinement compte de la mondialisation économique et des changements de l'environnement international. Rappelant que la consommation intérieure est devenue le principal moteur de la croissance chinoise, le chef de l’Etat chinois a déclaré que la promotion du nouveau paradigme de développement permettra au pays de mieux ajuster sa structure économique et de parvenir à un développement de haute qualité.

Tout en soulignant que la Chine procédera vigoureusement à des innovations scientifiques et technologiques pour favoriser de nouveaux moteurs de croissance, il a également promis qu’elle continuera d'approfondir les réformes et de dynamiser le marché.

« Nous tirerons pleinement parti de la demande de notre marché intérieur de très grande taille et des atouts de son système industriel complet et nous redoublerons d'efforts pour transformer les résultats de la recherche en productivité réelle », a-t-il déclaré, ajoutant « Nous allons accélérer la construction d'une économie modernisée, renforcer la protection de la propriété et des droits de propriété intellectuelle, mettre en place un système de marché de haut niveau et améliorer les mécanismes de concurrence loyale ».

L'économie chinoise a repris une croissance globale positive au cours des trois premiers trimestres de cette année malgré la pandémie. Selon Xi Jinping, cette réalisation durement acquise en dit long sur la résilience et la vitalité de l'économie chinoise. « Les fondamentaux qui soutiennent la croissance économique régulière et à long terme de la Chine restent inchangés », a-t-il affirmé.

Le président chinois s'est également dit préoccupé par le paysage international actuel, dans lequel la pandémie a accéléré des changements invisibles tels qu’on en a pas vu depuis un siècle dans le monde, où l'économie mondiale se trouve dans une profonde récession et où les chaînes industrielles et d'approvisionnement sont perturbées.

Selon Xi Jinping, la montée de l'unilatéralisme, du protectionnisme et du harcèlement ainsi que la réaction contre la mondialisation économique ont ajouté aux risques et aux incertitudes dans l'économie mondiale.

« Pour vaincre le virus et promouvoir la reprise mondiale, nous, au sein de la communauté internationale, devons resserrer les rangs et répondre conjointement à cette crise et répondre à l’épreuve », a noté le président chinois, qui a appelé la communauté internationale à intensifier la communication et la coordination des politiques, à renforcer la coopération mondiale globale contre le COVID-19 et à maintenir l'économie mondiale ouverte. « Ce faisant, nous pourrons vaincre le virus rapidement et parvenir à une croissance robuste, durable, équilibrée et inclusive pour tous », a-t-il déclaré.

Xi Jinping a participé à la 27e réunion des dirigeants économiques de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) par lien vidéo le 20 novembre.