La Chine va adopter de nouvelles mesures pour stimuler la consommation des automobiles, des appareils électroménagers et des services de restauration, ainsi que pour tirer parti du potentiel de la consommation rurale, a-t-il été décidé mercredi dernier lors d’une réunion exécutive du Conseil des affaires d’Etat présidée par le Premier ministre Li Keqiang.

« A l’heure actuelle, l’entrave majeure sur le développement économique réside dans le fait que la consommation en tant que principal moteur de la croissance a été gravement affectée par la pandémie de Covid-19 en début d’année. La consommation a repris au cours de ces derniers mois, mais des difficultés notables subsistent dans la restauration d’une croissance normale », a indiqué le Premier ministre.

Au cours de cette réunion, il a été accepté que la stratégie consistant à stimuler la demande intérieure serait fermement mise en œuvre. Des efforts seront également engagés pour stabiliser et développer la consommation automobile. Les autorités locales sont incitées à affiner les mesures restrictives concernant les achats de véhicules, ainsi qu’à augmenter leurs quotas d’émission de plaques d’immatriculation.

Des campagnes seront mises en œuvre pour promouvoir les achats de véhicules et le remplacement des véhicules anciens par des véhicules neufs. Dans les zones rurales, lorsque les conditions le permettront, les habitants seront encouragés à acheter des camions dont la capacité ne dépasse pas les 3,5 tonnes, ainsi que des véhicules de tourisme dont les moteurs ne dépassent pas 1,6 L.

Les acheteurs de véhicules pourront bénéficier de subventions, afin d’éliminer progressivement l’utilisation de véhicules diesel de norme d’émissions « Nationale III » ou inférieure. La construction d’espaces de stationnement et de stations de recharge sera renforcée.

Les régions, dont les conditions sont appropriées, seront incitées à accorder des subventions pour l’élimination progressives des anciens appareils électroménagers et pour promouvoir les achats d’appareils plus écologiques et intelligents, ainsi que de mobilier respectueux de l’environnement.

Les fournisseurs de services de restauration sont appelés à enrichir et à mettre à niveau leurs menus, ainsi qu’à innover dans leurs modèles commerciaux en ligne et hors ligne.

Le développement de la consommation des xian et des municipalités servira de force motrice pour stimuler la consommation rurale. La construction d’infrastructures commerciales dans les xian et les municipalités, ainsi que d’infrastructures logistiques dans les villages, sera renforcée. Les localités sous-nationales seront soutenues pour établir des services publics complets et des centres de services aux consommateurs répondant principalement à la demande rurale et aux agriculteurs.

« Les xian et les municipalités seront également inclus pour stimuler la consommation rurale, car ils présentent un potentiel considérable. La consommation haut de gamme dans les grandes villes ne doit pas être notre seul objectif. [...] la capacité de consommation des xian reste modeste, mais celle-ci va croître et se mettre à niveau. Des efforts doivent être engagés pour s’adapter aux différents besoins des consommateurs et améliorer la vie de la population », a souligné Li Keqiang.

Les infractions concernant la production et la vente de produits de contrefaçon ou ne répondant pas aux normes feront l’objet d’une campagne de répression, afin d’assurer une meilleure réglementation du marché rural.

Un soutien sera également accordé au développement du tourisme « Internet Plus » pour mieux répondre à la demande de la population en matière de mise à niveau de la consommation. Le développement d’infrastructures intelligentes dans les attractions touristiques sera soutenu et les services, comme les cartes électroniques et les guides audio, seront encouragés. La construction de sites d’exposition numérique sur les principaux sites touristiques sera promue.

Les sites touristiques seront incités à augmenter leurs efforts marketing en ligne, ainsi qu’à faciliter de nouvelles formes d’activités comme les voyages organisés tirant parti du « cloud », l’informatique en nuage. Des mesures réglementaires seront adoptées pour le développement « Internet Plus » des séjours chez l’habitant. Les services traditionnels hors ligne seront maintenus pour les seniors et d’autres groupes spécifiques.

La réglementation sera améliorée et le suivi de sécurité du tourisme ainsi que la gestion en ligne des plaintes seront renforcés.

« Le tourisme Internet Plus jouera un rôle positif pour catalyser la consommation [et] les pratiques qui se sont avérées efficaces seront synthétisées et promues. [...] La réglementation doit être renforcée pour endiguer la fraude et les escroqueries », a précisé le Premier ministre.