Grâce au plan spécifique et au soutien ferme du gouvernement central, la Région de la Grande baie Guangdong-Hong Kong-Macao devrait encore gagner en attractivité pour les capitaux et les professionnels étrangers, ont affirmé mercredi dernier des entrepreneurs et des experts étrangers.

Leurs remarques faisaient suite au discours prononcé par le président Xi Jinping au cours de la commémoration du 40e anniversaire de l’établissement de la Zone économique spéciale de Shenzhen, lequel a souligné la nécessité d’approfondir la collaboration interne des 11 villes de la Région de la Grande baie par plus de mécanismes en synergie.

Dans son discours, Xi Jinping a encouragé les compatriotes de Hong Kong et Macao à continuer de jouer un rôle important dans l’investissement, l’entrepreneuriat et l’ouverture bilatérale.

Le magnat hongkongais des affaires, Allan Zeman, s’attend à voir plus de capitaux affluer dans la Région de la Grande baie: « Au cours des prochaines années, au fur et à mesure que la région se consolide, je pense qu’elle attirera de plus en plus de capitaux de partout. [...] Tout le monde veut faire partie de cette croissance. Aucun entrepreneur ne veut manquer à l’appel », explique-t-il.

Le consultant financier suisse Angelo Giuliano estime que le discours de Xi Jinping montre l’engagement clair du gouvernement central en faveur de la Région de la Grande baie, pour la faire prospérer et la transformer en modèle de croissance et de prospérité.

Selon lui, les professionnels du monde entier montreront un grand intérêt à investir la région: « Le monde occidental ne se rétablira pas de sitôt de la récession et nous pouvons imaginer un afflux important d’étrangers dans la région, alors que celle-ci deviendra l’un des meilleurs endroits au monde en matière d’opportunités et de niveau de vie. »

Chandran Nair, un entrepreneur malaisien et PDG du laboratoire d’idées The Global Institute for Tomorrow basé à Hong Kong, note que Hong Kong a toujours été populaire pour les talents mondiaux, mais que son coût élevé de la vie a réduit l’allure des startups.

Dans son discours, Xi Jinping a souligné la nécessité d’accélérer la construction d’un réseau ferroviaire interurbain dans la Région de la Grande baie, afin de faciliter les flux transfrontaliers de personnes et de marchandises.

Avec cette initiative et d’autres mesures devant approfondir les liaisons régionales des transports, plus de jeunes entrepreneurs pourraient travailler à Hong Kong tout en vivant dans d’autres villes de la partie continentale de la région, où le coût de la vie est plus abordable. Cela devrait renforcer la compétitivité de la région et l’aider à attirer des talents mondiaux, indique Chandran Nair.

D’après Richard Cullen, un professeur de droit invité à l’Université de Hong Kong, alors que les barrières institutionnelles sont supprimées dans la région, il y aura une collaboration transfrontalière approfondie sur les questions juridiques. Le fait d’avoir différents systèmes légaux devrait également permettre d’attirer plus de professionnels du droit de l’étranger.