La Chine encouragera de nouveaux moteurs de croissance dans les domaines développant l'intégration régionale, la 5G et les technologies numériques dans les entreprises publiques dans le cadre du 14e plan quinquennal (2021-2025), afin de créer un nouveau modèle de développement de haute qualité, ont déclaré des dirigeants du gouvernement et d’entreprises d'État.

Ces commentaires ont été faits suite à l’annonce lundi par la Commission d’administration et de supervision des actifs publics (SASAC) du Conseil des affaires d'État que les entreprises publiques gérées à l’échelon central et les entreprises contrôlées par l'État se concentreront sur des stratégies de développement régional coordonnées, comme la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao, la région de Beijing-Tianjin-Hebei et la région du delta du fleuve Yangtsé, afin de tirer davantage parti des avantages comparatifs et des ressources de ces régions dans la recherche de nouveaux moteurs de croissance.

Le gouvernement encouragera l'ajustement de la structure industrielle et renforcera la stabilité et la compétitivité des chaînes industrielles et d'approvisionnement. Il s'agit principalement de promouvoir le déploiement des entreprises d'État dans les maillons clés de ces chaînes, ainsi que dans le secteur manufacturier haut de gamme, a déclaré Weng Jieming, vice-président de la SASAC.

En plus de soutenir les entreprises sélectionnées dans les opérations de fusion, d’acquisition et d'autres types d'intégration professionnelle, la SASAC a déclaré que les entreprises d'État seront encouragées à former davantage de partenariats avec des entreprises privées - en particulier avec de petites et moyennes entreprises - pour stimuler l'innovation compatible entre elles.

« Guidées par des opérations de marché mutuellement bénéfiques, les entreprises d'État renforceront activement la coopération globale avec les entreprises privées, formant ainsi une équipe nationale qui stabilisera la chaîne industrielle sur le long terme », a déclaré M. Weng.

Grâce à des capitaux industriels, des achats d'actions et d'autres méthodes, les entreprises d'État centrales ont investi plus de 400 milliards de yuans (59,76 milliards de dollars) dans plus de 6 000 entreprises privées depuis 2013. Parallèlement, la SASAC a aidé les entreprises d'État centrales à renforcer leur gestion et à devenir des actionnaires actifs après l'investissement, à réglementer strictement les transactions et à promouvoir la communication d'informations.

Pour mieux répondre à l'appel du gouvernement de participation au développement régional coordonné, China Southern Power Grid Co Ltd, qui fournit de l'électricité à la région autonome Zhuang du Guangxi et aux provinces du Guangdong, du Yunnan, du Guizhou et de Hainan, prévoit d'investir plus de 170 milliards de yuans dans la construction d'un réseau électrique dans la région du delta de la rivière des Perles entre 2018 et 2022.

En s'appuyant sur le réseau électrique, l'entreprise publique centrale siégeant à Guangzhou a l'intention de construire un réseau intelligent de niveau international dans la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao d'ici 2030 et veut contribuer à faire de la région une agglomération urbaine internationale dynamique, un grand centre de l'initiative « la Ceinture et la Route », une zone modèle de coopération entre la partie continentale de la Chine, Macao et Hong Kong, ainsi qu’un lieu idéal de vie, de voyage et de travail.

« Notre unité d'alimentation électrique de Hengqin à Zhuhai, dans la province du Guangdong, améliore actuellement le réseau de Hengqin en permettant de réaliser une remise en route rapide de l'électricité en 300 millisecondes, de sorte qu’en cas de panne, il n’y aurait pas plus de deux ménages touchés », a affirmé le président du groupe, Meng Zhenping.

M. Meng a indiqué que le groupe poursuivrait son amélioration du réseau de transmission et de distribution d'électricité en milieu urbain et rural dans toute la province, et qu’il avait pour objectif de construire une zone modèle d'alimentation électrique hautement fiable à trois endroits de la province du Guangdong : la Cité du savoir sino-singapourienne à Guangzhou, la zone de Qianhai à Shenzhen et la nouvelle zone de Hengqin à Zhuhai.

Le groupe, à la fois constructeur et exploitant du réseau électrique, a vendu 1 051,8 térawatts-heures d'électricité, générant des revenus de 81,2 milliards de dollars en 2019, avec des actifs évalués à 133,2 milliards de dollars.

Avec la « double circulation », le nouveau modèle de développement économique de la Chine présenté pour la première fois au mois de mai, qui s'appuie sur la circulation intérieure pour stimuler la circulation internationale et promouvoir une ouverture approfondie et élargie, l’entreprise publique centrale China Post Group Corp, qui compte près d'un million d'employés, a lancé le mois dernier un festival national d’e-commerce pour former un écosystème de commerce électronique dans les zones rurales.

La circulation intérieure, c’est-à-dire le cycle interne de production, de distribution et de consommation, sera le pilier du développement économique, tandis que le marché intérieur est intégré à la circulation internationale pour promouvoir la fluidité des flux de marchandises et de capitaux dans les deux sens, a déclaré le ministère du Commerce.

Contrairement à d'autres grands événements d’e-commerce comme le Double 11 (11 novembre) et la fête de la mi-année 618 (18 juin), China Post profitera de son accès direct aux zones rurales et fournira des services (dont des matières premières et technologies agricoles, des entrepôts et des services logistiques) aux coopératives d'agriculteurs de tout le pays pour les aider à vendre leurs produits et à mener des activités de sortie de la pauvreté, a déclaré le président du groupe, Liu Aili.

Le groupe a déjà élaboré un plan d’aide aux agriculteurs pour leur permettre d’augmenter leurs revenus grâce au commerce électrique durant le 14e plan quinquennal, notamment avec la construction de pavillons virtuels de niveau national dans les zones touchées par la pauvreté, l’apport de conseils et d’assistance à la culture de produits appréciés sur le marché, et la formation d’un plus grand nombre à de nouvelles compétences.