Septembre a été un autre mois exceptionnel en matière de commerce pour la Chine et a vu le pays consolider son statut de première nation commerçante du monde, a rapporté Bloomberg mardi.

Le commerce extérieur de la Chine a bondi de 7,5% en glissement annuel à 8880 milliards de yuans (1320 milliards de dollars) au troisième trimestre de 2020, avec des exportations en hausse de 10,2% et des importations en hausse de 4,3%, selon l'Administration générale des douanes.

« Les performances de la Chine en matière d’exportations sont en effet une preuve de son statut solide en tant qu'usine mondiale », a indiqué Bloomberg en citant Yao Wei, économiste chinois chez Société Générale. « Le pays est fiable, car l'endiguement rapide et efficace de l'épidémie en Chine a permis à son secteur manufacturier de reprendre ses activités bien avant les autres. »

Le porte-parole de l’Administration générale des douanes, Li Kuiwen, a déclaré à des journalistes que la part globale de la Chine dans le commerce mondial avait atteint un record au cours des sept premiers mois de l’année, évoquant comme raison la forte demande en matière d’équipements et de technologies de santé.

Le Fonds monétaire international (FMI) a prédit que la Chine sera la seule grande économie à afficher une croissance positive en 2020, avec une croissance projetée de 1,9% cette année et un boom de 8,2% en 2021, selon son rapport sur les « Perspectives de l'économie mondiale » publié mardi.

Les exportations chinoises ont augmenté de 9,9% en dollars en septembre par rapport à l'année précédente, tandis que les importations ont augmenté de 13,2%, a indiqué l'administration des douanes. Des économistes avaient prédit plus tôt que les exportations augmenteraient de 10% tandis que les importations augmenteraient légèrement de 0,4%.

La reprise des importations chinoises suggère également une reprise intérieure régulière, a déclaré Bloomberg, une opinion qui a été renforcée par les données publiées mardi montrant que la demande de voitures continue de se renforcer, avec les livraisons de berlines, de SUV, de mini-fourgonnettes et de véhicules polyvalents ayant bondi de 7,4% en septembre par rapport à l’année précédente.