La Chine s'assurera que les jalons de développement que sont la victoire contre la pauvreté et la construction d'une société de moyenne aisance à tous égards soient atteints cette année, mais n'a pas adopté d'objectif de croissance spécifique pour 2020, selon le rapport d'activité du gouvernement soumis vendredi à l'organe législatif national pour délibération.

La décision d'abandonner un objectif de croissance spécifique a été prise, car le pays sera confronté à certains facteurs qui sont difficiles à prévoir dans son développement en raison de la forte incertitude concernant la pandémie de COVID-19 et l'environnement économique et commercial mondial, explique le rapport.

"Le fait de ne pas fixer d'objectif spécifique pour la croissance économique permettra à tous les secteurs de concentrer leur énergie sur les 'six stabilisations' et les 'six garanties'", selon le rapport.

"Nous devons continuer à maintenir les 'six garanties' afin de mener à bien le travail des 'six stabilisations'. En réalisant les 'six garanties', nous réussirons à stabiliser les bases de notre économie", indique le rapport. "Le maintien des 'six garanties' apportera les 'six stabilisations' nécessaires pour poursuivre les progrès. Ainsi, nous consoliderons la base de l'édification intégrale de la société de moyenne aisance à tous égards."

La Chine accordera la priorité à la stabilisation de l'emploi et à l'assurance du bien-être de la population, avec des objectifs, des politiques et des mesures détaillés dévoilés par le rapport.

La Chine envisage de créer plus de neuf millions d'emplois dans les agglomérations urbaines en 2020 et de maintenir le taux de chômage recensé autour de 6%.

La Chine assurera l'éradication de la pauvreté parmi l'ensemble des habitants ruraux vivant sous le seuil de pauvreté actuel dans tous les districts déshérités.