Le gouvernement central s’efforce de stabiliser l’emploi et d’aider les entreprises à minimiser les pertes causées par l’épidémie de nouveau coronavirus, a déclaré You Jun, le vice-ministre des Ressources humaines et de la sécurité sociale, lors d’une conférence de presse organisée mercredi par le Conseil des affaires d’Etat.

« La stabilisation de l’embauche cette année est relativement ardue du fait de l’épidémie », a-t-il reconnu.

Selon lui, le gouvernement central a souligné l’importance de la politique de priorité à l’emploi. Il multiplie ses efforts pour arranger le retour au travail des travailleurs migrants et aider les diplômés universitaires à trouver un emploi.

You Jun a indiqué que le soutien des personnes et des entreprises à reprendre le travail était l’une des priorités, étant donné que la plupart des districts et des xian sont classifiés comme des zones à faible risque d’infection.

« Nous devons simplifier les procédures pour faciliter la reprise du travail et réaliser des avancées dans les secteurs notamment de la production manufacturière, de la construction, de la logistique, des services et de l’agriculture, afin d’aider à stabiliser l’embauche ainsi que l’économie », a-t-il précisé.

Le gouvernement fait également des efforts pour inspirer l’innovation, l’entrepreneuriat et la flexibilité de l’emploi, afin de libérer le potentiel du marché.

« Le gouvernement va simplifier les procédures pour l’enregistrement des programmes et les exempter de dépôts de garantie. [...] Par ailleurs, certaines zones industrielles financées par le gouvernement seront ouvertes aux groupes clés. […] Nous allons également apporter un soutien majeur à la flexibilité de l’emploi, car nous avons vu de nombreux travailleurs vivre par le biais de plateformes en ligne pendant l’épidémie », a ajouté You Jun.

La stabilisation de l’emploi de certains groupes clés, comme les travailleurs migrants et les diplômés universitaires, revêt une grande importance pour la sécurité sociale et le développement économique national.

« Le nombre de diplômés universitaires cette année devrait atteindre les 8,74 millions et ceux-ci feront face à des défis plus grands dans leur recherche d’un emploi à cause du coronavirus. Avant, les mois comme mars et avril étaient les meilleurs pour les chercheurs d’emplois. Nous avons publié ces mesures préférentielles, afin de soulager la pression sur les diplômés », a souligné le vice-ministre.

You Jun a annoncé que le gouvernement accorderait des subventions aux petites et moyennes entreprises, si celles-ci recrutent des diplômés universitaires. De plus, il a été exigé des entreprises d’Etat, qu’elles développent leurs campagnes de recrutement sur les deux prochaines années. Davantage de postes seront disponibles aux diplômés à la base et les étudiants universitaires sont encouragés à rejoindre l’armée.

En ce qui concerne les travailleurs migrants, You Jun a déclaré que le gouvernement les aidait à retourner au travail grâce à des bus et des trains affrétés et qu’il organisait des salons de l’emploi en ligne pour les aider à trouver un poste.

You Jun a insisté sur le fait que des mesures préférentielles étaient établies pour les travailleurs et les entreprises dans la province de Hubei, la région la plus durement touchée par l’épidémie de COVID-19.

« La discrimination contre les chercheurs d’emploi originaires du Hubei est également interdite », a-t-il fait savoir.

Les autorités des ressources humaines ont annoncé la création de près de 250000 postes pour des étudiants universitaires dans la province d’ici samedi et arrangé le retour au travail de près de 239800 travailleurs migrants par le biais de bus et de trains affrétés.

« De plus en plus de personnes et d’entreprises reprennent le travail et nous pensons que l’emploi ira mieux dans un futur proche », a-t-il affirmé.