« Tous les patients ayant une infection suspectée ou confirmée par le coronavirus recevront un traitement et aucun patient ne sera oublié », a annoncé Jiang Chaoliang, le chef du Parti dans la province de Hubei.

Dimanche dernier, Jiang Chaoliang a contacté tous les centres de contrôle épidémique des différents districts de Wuhan et appelé tous les patients confirmés ou suspectés à être traités à l’hôpital, afin de réduire à zéro le nombre de patients non-traités restés chez eux.

Les données incluant le nombre de patients, le nombre de lits disponibles et le nombre de patients traités dans les hôpitaux temporaires doivent être mises à jour le plus régulièrement possible et toutes les mesures doivent continuer à être affinées pour améliorer l’efficacité du traitement, a-t-il ajouté.

Les centres de contrôle épidémique doivent par ailleurs continuer à augmenter les efforts de mobilisation et faire tout leur possible pour aider l’ensemble des hôpitaux à proposer plus de lits, a insisté Jiang Chaoliang, ajoutant que les centres municipaux devaient également renforcer leurs conseils et leur gestion globale pour aider à résoudre les difficultés au cours du traitement.

Depuis dimanche matin, Wuhan a réalisé un travail global dans plus de 1100 communautés pour identifier les patients confirmés, les patients suspectés, les résidents ayant de la fièvre et ceux ayant eu des contacts proches avec des personnes infectées.

Les travailleurs dans ces communautés se sont ensuite assurés que tous les patients confirmés et suspectés avaient été envoyés à l’hôpital pour faire l’objet d’un traitement, d’une quarantaine et de tests sur les acides nucléiques (une méthode de diagnostic pour le nouveau coronavirus) en fonction de leurs conditions.

Lundi, après une enquête sur l’ensemble de la ville, Ma Guoqiang, le chef du Parti à Wuhan, a indiqué qu’il restait samedi dernier 1499 patients confirmés atteints gravement par le coronavirus, qui n’avaient pas reçu de traitement à l’hôpital. « Tous ont été admis à l’hôpital avant lundi midi », a-t-il indiqué. Ma Guoqiang a également fait savoir que les tests et les diagnostics de tous les cas suspectés devraient être terminés mardi.

Mi Feng, le porte-parole de la Commission nationale de la santé, a déclaré lundi que le taux de guérison du nouveau coronavirus à Wuhan et en Chine avait augmenté de manière significative. D’après les dernières analyses, le taux de guérison au niveau national est passé de 1,3 % le 27 janvier à 8,2 %, celui dans la province de Hubei de 1,7 % à 6,1 %, et celui de Wuhan de 2,6 % à 6,2 %. « Cela montre que les traitements médicaux à travers le pays ont été efficaces », a-t-il expliqué.

Mi Feng a ajouté qu’avec le renforcement de l’assistance médicale et l’adoption de diverses mesures pour augmenter le nombre de lits pour les patients, la capacité de traitement dans le Hubei et à Wuhan avait également été fortement améliorée.

Dimanche, plus de 6200 travailleurs médicaux de plus de 10 provinces−incluant le Jiangsu, le Zhejiang, le Shandong, le Guangdong et le Liaoning−sont arrivés à Wuhan en renfort. Ce n’est pas la première fois que ces provinces envoient de l’aide à Wuhan. Le Jiangsu a par exemple envoyé son 5e groupe constitué de 958 travailleurs médicaux, soit près de deux fois plus que les 4 groupes précédents.