img0

Le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao Bridge soutient le développement de la région de la Grande Baie. [Crédit photo: Wang Shanglin/China Daily]

La concurrence sur le marché de l’emploi est acharnée, notamment à Shenzhen et Guangzhou.

La vitalité économique et les infrastructures saines de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao l’aident à attirer plus de talents ainsi qu’à devenir l’une des plus fortes réserves de talents de Chine.

Sur le 3e trimestre de cette année, la région de la baie a attiré 1,3 % de talents de plus que ce qu’elle a perdu, enregistrant une croissance de 1,24 % en glissement annuel, indique un rapport publié par Zhaopin, une plateforme de recrutement en ligne basée à Beijing.

La qualité des talents dans la région de la baie s’est aussi améliorée au 3e trimestre, avec 55,93 % de la main-d’œuvre titulaire d’une licence ou d’un diplôme de niveau supérieur, contre 54,48 % l’année dernière. Le niveau d’expérience de travail a par ailleurs augmenté, se renforçant de 1,81 point de pourcentage en glissement annuel.

Shenzhen et Guangzhou, situées toutes deux dans la province de Guangdong, ont été les villes les plus populaires de la région de la baie parmi les chercheurs d’emploi, attirant près de 71 % des flux de talents au 3e trimestre.

Les salaires plus élevés semblent être l’un des principaux attraits pour les chercheurs d’emploi. D’après le rapport, le salaire mensuel moyen dans la région au 3e trimestre était de 9344 yuans (1206 €), un niveau supérieur à la moyenne nationale (8698 yuans) et en augmentation de 6,63 % en glissement annuel.

Hong Kong présente le salaire mensuel moyen le plus élevé dans la région de la baie au 3e trimestre, à 21017 yuans. Macao se place en 2e position à 14038 yuans. Shenzhen et Guangzhou proposent les salaires mensuels les plus élevés parmi les villes de la partie continentale de la Chine dans la région de la baie, avec 10320 yuans et 9115 yuans respectivement.

Cependant, l’afflux de talents a intensifié la concurrence sur le marché du travail, notamment à Shenzhen et Guangzhou. Au trimestre dernier, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 36,89 % en glissement annuel, tandis que le nombre de postes à pourvoir n’a augmenté que de 11,5 %.

Les secteurs du e-commerce et de l’immobilier sont ceux où la concurrence est la plus acharnée, tandis que les commerciaux et les ouvriers qualifiés sont les profils les plus recherchés par les employeurs.

Selon le rapport, ce déséquilibre pourrait être dû aux stéréotypes sur les emplois qualifiés et les préférences des chercheurs d’emploi pour un bon environnement de travail.

Les coûts du logement et le déséquilibre des ressources en matière d’éducation et de santé pourraient toutefois entraver les efforts de la région de la Grande Baie à attirer des talents.

« Afin d’attirer plus de talents, il est important d’aider ces derniers à résoudre leurs problèmes − par exemple, en matière d’accession au logement − mais également de créer un bon écosystème pour les entrepreneurs », a expliqué Fan Gang, le directeur de l’Institut national de recherche économique, lors d’un forum sur les ressources humaines qui s’est déroulé samedi dernier à Guangzhou.

« Il s’agit d’une responsabilité partagée à la fois par le gouvernement et la société de créer un bon environnement pour l’innovation et l’entrepreneuriat. Il pourra être bénéfique que les jeunes trouvent un emploi capable de révéler leur potentiel et de prouver leur valeur », a-t-il souligné.

Wang Shitong, un membre du Comité permanent du Comité municipal du Parti communiste de Chine à Guangzhou, a déclaré lors de ce forum que la ville faisait de grands efforts pour attirer les talents et leur proposer des mesures préférentielles, afin de s’assurer qu’ils bénéficient d’un bon environnement de travail et de vie.

« Le district de Haizhu a par exemple adopté une mesure [au mois d’avril dernier], donnant la priorité aux talents dans les domaines du logement, de l’éducation des enfants, de la santé et des transports. Sur les cinq prochaines années, il y aura plus de 2000 unités professionnelles à Guangzhou offrant des services de ressources humaines pour les personnes qui désirent vivre ici », a-t-il affirmé.

Chen Yuyuan, un superviseur au sein du Bureau des ressources humaines et de la sécurité sociale de Guangzhou, note que les services des ressources humaines se sont améliorés au cours de ces dernières années.

« Le 17 octobre 2018, nous avons mis en place une zone industrielle des ressources humaines de niveau national et nous allons nous efforcer de transformer dans une avenir proche cette zone en pôle de ressources humaines pour la région de la Grande Baie », a-t-il annoncé lors du forum.