L'indice des directeurs d'achat (PMI) du secteur manufacturier chinois s'est raffermi à 50,2 en novembre, contre 49,3 en octobre, a annoncé le 30 novembre le Bureau national des statistiques (BNS). Un chiffre supérieur à 50 indique une expansion, tandis qu'une valeur inférieure indique une contraction.

Selon Zhao Qinghe, statisticien senior au BNS, le chiffre de novembre témoigne d’un retour dans la zone d'expansion, mettant fin à une contraction d'un mois sur l'autre rapportée au cours des six mois précédents.

D'un mois sur l'autre, le sous-indice de la production a progressé d’1,8 point pour atteindre 52,6 en novembre, signe d'une expansion plus rapide, tandis que celui des nouvelles commandes a rebondi d’1,7 point à 51,3, se trouvant aussi dans la zone d'expansion.

Par ailleurs, a signalé M. Zhao, des améliorations ont été constatées tant du côté de l'offre que du côté de la demande, les deux indices étant à leur plus haut niveau depuis le deuxième semestre de l'année.

De plus, a-t-il ajouté, les importations et les exportations se sont aussi améliorées en novembre, les données du BNS montrant que le sous-indice des nouvelles commandes à l'exportation a progressé d’1,8 point à 48,8, tandis que l'indice des importations a gagné 2,9 points à 49,8.

Les entreprises chinoises en général ont signalé une reprise de prospérité, le PMI des grandes entreprises ayant augmenté d’1 point par rapport au mois précédent, atteignant 50,9, dans la zone d'expansion.

Selon M. Zhao, en novembre, le PMI des secteurs de la fabrication de haute technologie, de la fabrication d’équipements et des biens de consommation a augmenté pendant deux mois consécutifs, signe d’une transformation et d’une modernisation accélérées.

Enfin, les données publiées le 30 novembre ont également montré que le PMI composite de la Chine avait augmenté d’1,7 point par rapport au mois précédent, pour atteindre 53,7, indiquant une expansion plus rapide de l'activité.