img0

10 juin 2019, Liuzhou (Chine) : les secouristes et les villageois travaillent ensemble pour retirer les débris coincés près d’un pont, après les inondations qui ont eu lieu dans la région autonome Zhuang de Guangxi. [Crédit photo : Tan Kaixing/China Daily]

La Chine a organisé des équipes de secours d’urgence impliquant près de 1,5 million de personnes et préparé plus de 600 millions de yuans (77 millions d’euros) de fournitures d’urgence, alors qu’elle combat des inondations majeures qui menacent de frapper une zone plus large cette semaine, selon les autorités nationales de contrôle des inondations.

« De manière générale, le contrôle des inondations et le travail de secours affronte une situation complexe et difficile pour cette saison des pluies. C’est une tâche ardue que d’assurer la sécurité tout au long de cette saison », a déclaré mardi Ye Jianchun, le secrétaire général du Siège national de contrôle des inondations et de lutte contre la sécheresse, lors d’une conférence de presse organisée par le Bureau d’information du Conseil des affaires d’Etat.

« Les conditions météorologiques pour cette saison des pluies ont été globalement défavorables », a-t-il expliqué.

De nombreuses zones en Chine du Sud ont reçu plus de précipitations qu’au cours des années précédentes et le fleuve Huai, certaines zones du bassin de la rivière des Perles et les cours moyens et inférieurs du fleuve Yangzi pourraient potentiellement être touchés par des inondations majeures.

Selon Ye Jianchun, les glissements de terrain et les éboulements sont davantage susceptibles de se produire dans les régions montagneuses des parties occidentales de la Chine, notamment dans les provinces de Sichuan et de Yunnan.

Cette année, dans le cadre des préparatifs du siège pour le contrôle des inondations et les secours, quelque 240 000 officiels locaux ont été formés pour cette tâche. En plus des 360 équipes nationales de secours d’urgence composées de près de 140 000 personnes, les différents organes gouvernementaux au niveau local, incluant les autorités des ressources en eau, des transports et de l’énergie, ont également 1,1 million de secouristes qui se tiennent prêts.

Jusqu’à présent, les autorités de contrôle des inondations à différents niveaux et les autres organes gouvernementaux ont organisé à de nombreuses occasions des exercices pour renforcer les capacités de contrôle des inondations à travers l’ensemble du pays.

« L’Administration nationale des réserves alimentaires et stratégiques a préparé des fournitures d’urgence d’une valeur de 615 millions de yuans dans 29 de ses entrepôts », a indiqué Ye Jianchun.

De nombreuses zones en Chine du Sud sont actuellement touchées par des pluies diluviennes.

Dans la région autonome Zhuang de Guangxi, des pluies torrentielles qui durent depuis près d’une semaine ont déclenché des inondations dans 6 villes et 32 xian, faisant 9 morts et touchant plus de 360 000 personnes, selon le Département de gestion des urgences de la région.

Les inondations ont dévasté ou endommagé plus de 1300 foyers et poussé près de 17 000 personnes à évacuer.

A Heyuan dans la province de Guangdong, les pluies torrentielles ont détruit des maisons, endommagé les routes et paralysé les infrastructures de télécommunication. Mardi soir à 22 h, on comptait sept personnes décédées et une personne était toujours portée disparue.

Lundi après-midi, toutes les écoles à Heyuan étaient fermées jusqu’à nouvel ordre, a annoncé le gouvernement municipal.

Entre dimanche soir à 20 h et lundi à 14 h, 64 stations météorologiques ont enregistré plus de 100 mm de précipitations et 8 autres ont enregistré des niveaux deux fois supérieurs à Heyuan, selon le service météorologique de la ville.

« Nous étions en train de déplacer nos produits, mais pas suffisamment rapidement, lorsque la boue a pénétré dans le magasin. Je suis là depuis près d’une décennie et je n’ai jamais rien vu de pareil. C’était vraiment grave aujourd’hui », explique une commerçante du xian de Longchuan, dont le magasin a été inondé.

Meizhou, une autre ville du Guangdong, a été durement frappée par de fortes pluies. Lundi, une femme enceinte de 33 ans du village de Zhukeng, dans la municipalité de Daping à Meizhou, a été tuée lorsque sa maison s’est effondrée à cause d’un glissement de terrain.

Le Guangdong devrait encore subir de fortes pluies continues jusqu’à vendredi, avec des vents forts dans certaines zones.

Les autorités météorologiques de Chine ont émis une alerte bleue, la moins importante dans un système d’alerte qui comporte quatre niveaux, en raison de fortes pluies prévues mardi et mercredi.

Selon l’observatoire national, ces pluies torrentielles affectant de nombreuses zones en Chine du Sud devraient se poursuivre.