Le 15 mars a pris fin la deuxième session de la XIIIème Assemblée populaire nationale (APN) à Beijing. Les perspectives pour 2019, la stabilisation de l'emploi, le bien-être de la population, la promotion de l’ouverture approfondie et la poursuite de l’innovation pour guider le développement… Telles furent les termes clés qui ont émaillé cette session, pour proclamer au reste du monde : quelle que soit l'évolution de la situation mondiale, « La Chine est bien là ! », et son développement se poursuit dans le calme, de manière posée et continue.

Le gouvernement travaillera d’arrache-pied pour le bien-être de la population

Le rapport d’activité du gouvernement précise que les autorités à tous les niveaux travailleront d’arrache-pied en 2019 pour permettre aux entreprises de réduire leur fardeau et de trouver des moyens d’obtenir des financements.

Dans le même temps, des réductions d'impôt plus substantielles seront octroyées. Les réductions d'impôt de type préférentiel et structurel seront combinées, mettant l’accent sur la réduction du fardeau fiscal des entreprises de fabrication, ainsi que des petites et microentreprises.

La Chine a établi un budget précis, accru les investissements dans les secteurs clés et continuera à mener les « trois grandes batailles » qui guideront les entreprises dans leurs efforts pour investir davantage dans les sciences et les technologies, relever le niveau de la chaîne industrielle et soutenir le système financier au service de l'économie réelle. La philosophie de développement basé sur le bien-être de la population et axé sur les gens est détaillée noir sur blanc.

Poursuivre l’ouverture approfondie, et continuer d’agrandir le cercle des amis

La Loi sur les investissements étrangers de la République populaire de Chine a été officiellement adoptée le 15 mars. Les statistiques montrent qu'en 2018, les investissements directs étrangers effectivement utilisés en Chine ont atteint 135 milliards de dollars américains et que les entreprises à participation étrangère nouvellement créées ont augmenté de près de 70 %. La Chine est déjà devenue le premier pays mondial destinataire des flux d’investissements directs étrangers.

Si la Chine adhère à la voie de l’ouverture au monde extérieur, le cercle de ses amis se développe également. En réponse à la question d'un journaliste, le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a indiqué que le sommet du deuxième Forum sur la coopération internationale de « La Ceinture et la Route » se déroulera à Beijing fin avril. Il s’agit de la plus importante initiative de la diplomatie chinoise cette année, qui attirera l’attention du monde entier.

L’innovation guide le développement

Le rapport d'activité du gouvernement souligne qu'il est nécessaire de renforcer la capacité de soutien scientifique et technologique, d'accroître l’envergure de l’aide apportée à la recherche fondamentale et à la recherche fondamentale appliquée, de renforcer l'innovation originale et d’accroître la recherche dans les technologies clés. Il faut aussi parfaire le mécanisme d’intégration de la production, de l’éducation et de la recherche au sein de l’entreprise. Dans les réunions ont été abordés différents sujets qui ont fait l’objet de vives discussions, comme par exemple la lutte contre le problème des goulets d’étranglement en matière technologique, le renforcement du leadership en matière d’innovation, et la transformation des réalisations scientifiques et technologiques.

Il est aussi nécessaire d'accroître la recherche scientifique fondamentale et originale. L'académicien Luo Jun, député de l’APN et président de l'Université Zhongshan, estime que le pays a constamment renforcé son dispositif stratégique dans la recherche fondamentale et que ses investissements dans ce domaine ont continué de progresser, jetant ainsi des bases solides pour des progrès significatifs de la recherche scientifique fondamentale en Chine.

Par ailleurs, les entreprises doivent jouer un rôle majeur dans l’innovation. Lei Jun, député de l’APN et président-directeur général du groupe Xiaomi, estime que les des réductions d'impôts devraient procurer des bénéfices et des dividendes aux entreprises et leur permettre d’accroître un peu plus leurs efforts en matière de recherche et de développement, de renforcer leurs capacités de fabrication de haute qualité, et d’améliorer fortement leurs produits.

L’innovation technologique dépend en dernière analyse toujours des talents. L’académicien Ding Lieyun, député de l’APN, estime que l’essence de toute compétition technologique, c’est la compétition des talents.

« La Chine est bien là ! » : elle progresse de manière constante et avance d’un pas assuré.

Quelle que soit l'évolution de la situation internationale et les ajustements profonds de l'économie mondiale, la Chine est bien là, elle progresse de manière constante, et avance d’un pas assuré. Dans un esprit de recherche de la vérité et de pragmatisme, la Chine a tracé sa propre voie de développement et se tient de plus en plus au centre de la scène mondiale par sa force et son courage.