Le président chinois Xi Jinping et Kim Jong-un, le dirigeant de la République populaire démocratique de Corée, sont parvenus à des consensus importants après leurs entretiens tenus mardi et mercredi lors de la quatrième visite de Kim Jong-un en Chine en moins d’un an.

Selon des analystes, les visites fréquentes du dirigeant nord-coréen en Chine montrent que les relations bilatérales, fondées sur les intérêts communs des deux pays, se renforcent continuellement.

Les deux parties ont convenu de fournir des efforts communs pour faire avancer le développement des relations bilatérales dans la nouvelle ère, de faire progresser le processus du règlement politique de la question de la péninsule coréenne, d’apporter plus de dividendes aux peuples des deux pays et de contribuer à la paix, la stabilité, la prospérité et le développement de la région et du monde.

Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, a déclaré que grâce aux efforts concertés des deux pays, les relations entre la Chine et la Corée du Nord ont entamé l’an dernier un nouveau chapitre historique, et ont affiché la ferme détermination de faire avancer conjointement le règlement politique de la question de la péninsule.

Xi Jinping a déclaré qu'il était prêt à travailler avec Kim Jong-un afin de « fournir les efforts adaptés pour guider le développement futur des relations entre la Chine et la RPDC ».

Les deux pays doivent maintenir des échanges de haut niveau, renforcer leur communication stratégique, approfondir leurs échanges et leur coopération, et promouvoir le développement sain et stable sur le long terme de leurs relations, a déclaré le président Xi.

Kim Jong-un a exprimé sa reconnaissance envers Xi Jinping pour avoir pris le temps de recevoir la délégation nord-coréenne dans son calendrier chargé en ce début d'année.

« Grâce au grand soin de notre camarade le secrétaire général, les relations entre la RPDC et la Chine ont été portées l'année dernière vers un nouveau niveau, et un nouveau chapitre a été écrit », a déclaré Kim Jong-un.

Au sujet de la situation dans la péninsule coréenne, le président Xi a salué les mesures positives prises par la RPDC pour faire avancer la dénucléarisation.

L'année dernière, des progrès importants ont été accomplis dans le processus de résolution politique du problème de la péninsule coréenne, grâce aux efforts conjoints de la Chine, de la RPDC et des autres parties concernées, a déclaré Xi Jinping.

La Chine soutient l'adhésion continue de la RPDC à la dénucléarisation de la péninsule et à l'amélioration des relations entre les deux Corée, a-t-il ajouté. Elle soutient également l’organisation de sommets entre la RPDC et les États-Unis pour obtenir des résultats, ainsi que la résolution par les parties concernées de leurs problèmes légitimes grâce au dialogue.

La Chine espère que la RPDC et les États-Unis atteindront un consensus juste, a déclaré Xi Jinping.

Kim Jong-un a affirmé que la situation dans la péninsule coréenne s'améliorait depuis l'année dernière et que le rôle important joué par la Chine dans le processus était évident aux yeux de tous.

La RPDC maintient sa position sur la dénucléarisation et sur la résolution du problème de la péninsule coréenne par le dialogue et la consultation, et fera des efforts pour que le deuxième sommet entre les dirigeants de la Corée du Nord et des États-Unis donne lieu à des résultats salués par la communauté internationale, a-t-il déclaré.

Xi Jinping a déclaré que la Chine soutenait fermement la RPDC dans la mise en œuvre de sa nouvelle ligne stratégique et sur son accent mis sur le développement de son économie et l'amélioration du bien-être de sa population.

Kim Jong-un a déclaré que la RPDC attachait une grande importance à l'expérience de la Chine en matière de développement et souhaitait l’organisation d’un plus grand nombre de voyages d’étude et d’échange en Chine.

Avant leur entretien, Xi Jinping a organisé mardi une cérémonie de bienvenue au Grand palais du peuple à Beijing. Après les pourparlers, le président et son épouse Peng Liyuan ont convié Kim Jong-un et son épouse Ri Sol-ju à un banquet, et ils ont assisté ensemble à un spectacle artistique.

Mercredi matin, Xi Jinping a rencontré Kim Jong-un au Beijing Hotel. Il a salué l’importance de cette visite et a affirmé la volonté de la Chine de fournir des efforts conjoints avec la RPDC pour sauvegarder, consolider et développer les relations entre les deux parties et entre les deux pays.

Après la réunion, le président Xi et son épouse ont organisé un déjeuner pour Kim Jong-un et son épouse.

Mercredi, le dirigeant nord-coréen a visité une usine pharmaceutique du groupe Tong Ren Tang dans le quartier de Yizhuang à Beijing, où il a inspecté les chaînes de traitement et de production de médicaments traditionnels chinois qui emploient des techniques traditionnelles et modernes.

Selon le président sud-coréen Moon Jae-in, les récents pourparlers entre les dirigeants de la Chine et de la RPDC devraient jouer « un rôle très positif » pour la réussite du deuxième sommet entre Kim Jong-un et le président américain Donald Trump.

« La Chine a joué un rôle positif en contribuant considérablement à la dénucléarisation de la péninsule coréenne et à l'amélioration des relations intercoréennes », a déclaré M. Moon jeudi à l’occasion d'une conférence de presse.

Li Haidong, professeur de relations internationales à l'Université des affaires étrangères de Chine, a déclaré que la Chine et la RPDC avaient clairement indiqué leur volonté de consolider leur amitié traditionnelle lors de la visite de M. Kim.

Les deux pays ressentent la nécessité urgente de procéder à des échanges approfondis et de mener une coordination étroite sur des questions d'intérêt mutuel.

Le rôle constructif de la Chine dans la promotion du dialogue entre toutes les parties sur la question nucléaire de la péninsule coréenne est irremplaçable, dans la mesure où la Chine communique efficacement avec toutes les nations concernées, notamment les États-Unis, la Russie, la Corée du Nord, la Corée du Sud et le Japon, a ajouté M. Li.

Ruan Zongze, vice-président de l'Institut chinois d'études internationales, a déclaré que les échanges fréquents entre la Chine et la RPDC étaient d'une grande importance pour les relations bilatérales et pour la stabilité régionale.

Il a exprimé son optimisme quant à l'évolution de la situation dans la péninsule coréenne, étant donné que la deuxième réunion entre Kim Jong-un et Donald Trump est en préparation, et que les deux Corée ont de nombreuses raisons d'améliorer leurs relations.